Ramadan ici et là : obligation de jeûner sinon, les sanctions pleuvent

Le maire de Paris vient de lancer des invitations pour le Ramadan et s’apprête à faire la Fête à la Mairie de Paris aux frais des contribuables qu’ils soient ou non musulmans, malgré les protestations récurrentes de nombre de parisiens. La petite fête va coûter quelques 100 000 euros et quelques députés de droite osent à peine demander son annulation. Il n’y a guère que des membres du FN pour protester ouvertement.

En Tunisie, le prédicateur Adel Almi a déclaré : « Les non-jeûneurs seront photographiés et décriés » et la baignade en mer est un péché

Selon AfricanManager, Le prédicateur Adel Almi a déclaré, lundi, qu’il faut sévir contre les « déjeuneurs » durant le mois de Ramadhan, lesquels seront photographiés et décriés. Dans une déclaration à Assabah News, il a indiqué que « ceux qui se livreraient à des provocations contre les musulmans, se rendent coupables d’une infraction à la loi et doivent être punis. »

Concernant cependant « ceux qui déjeunent en privé et à l’abri des regards des gens, ils n’auront à rendre compte qu’à Dieu, nous dispensant d’intervenir », a-t-il dit appelant, par ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, à prendre une position ferme envers les non-jeûneurs.S’agissant de la baignade en mer durant la période du jeûne, il a affirmé que c’est un péché aussi bien pour l’homme que pour la femme.

En Algérie, il faudra également ne pas se montrer laxiste, même si vous êtes chrétiens. Sinon, voilà ce qui risque d’arriver :

Mais dans les territoires palestiniens ce ne sera pas la Fête non plus : regardez cette vidéo jusqu’au bout et vous comprendrez pourquoi la France et l’Europe en sont arrivées là…….

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Retour à l'accueil