Les chiffres de la délinquance!

Flanbystan – Les chiffres de la délinquance du 14 juillet

-

Beyrouth sur Seine

-

Michel Garroté, réd en chef –- Selon des documents officiels que le Point.fr (cf. en bas de page) a pu consulter, 21 fonctionnaires de police ont été blessés à Paris et dans les trois départements limitrophes de la capitale (92, 93, 94) au cours de la soirée. En 2012, le bilan faisait état de 3 policiers malmenés dans l’exercice de leurs fonctions.

Le nombre de véhicules incendiés a augmenté de 30% par rapport à 2012, passant de 196 à 256 en 2013. Les tirs de mortier et les jets de projectiles sur les agents de la force publique se maintiennent à un niveau élevé. On a dénombré 386 faits de caillassage, mais surtout 337 tirs de mortier contre 210 l’an dernier. Les pétards tirés au mortier font de plus en plus de dégâts : si les utilisateurs peuvent y perdre leur main, ces gros pétards peuvent aussi déclencher des incendies.

À Suresnes (92), cette nuit-là, un tir de mortier sur le toit d’un immeuble a provoqué l’incendie de deux appartements. À Aulnay-sous-Bois, les forces de l’ordre ont été visées par une vingtaine de tirs de mortier ainsi que des cocktails Molotov. Les policiers se sont dégagés en tirant au Flash-Ball. Par rapport aux festivités des 13 et 14 juillet 2012, le nombre d’interpellés a diminué de près de 30%, passant de 543 à 387.

La délinquance du 14 juillet augmente de 30%, mais les interpellations diminuent de 30%.

Bravo Monsieur Valls…

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Source :

http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-les-vrais-chiffres-de-la-delinquance-du-14-juillet-19-07-2013-1706448_23.php

Retour à l'accueil