Et si on faisait pareil a la Mecque??

Après la trahison du maire socialiste qui construit, comme par hasard, une mosquée sur le lieu symbolique d'une victoire contre l'envahisseur musulman, repoussé plus au Sud, nous pouvons constater que des musulmans violent la mémoire de notre pays. Aucun français ne se permettrait de faire en terre étrangère ce qu'ils font.

Il faut bien qu'ils se considèrent comme des étrangers pour bafouer l'histoire de la France.

Gérard Brazon

L’Observatoire de l’islamisation rapporte le 8 août une nouvelle provocation musulmane. Un groupe de mahométans vient de profaner un haut lieu de l’identité française : le site de la bataille de Poitiers. Les “voyous” posent fièrement devant un panneau commémoratif de la victoire des Francs contre les envahisseurs islamiques en 732.

Trois hommes, dont un barbu islamique et un autre portant un t-shirt à la gloire de l’islam (photo), font le signe de la « quenelle ». Popularisé par le bouffon Dieudonné, l’acte de glisser une quenelle signifie entuber quelqu’un, l’humilier. Ainsi comme l’histoire l’a toujours montré, ce qui touche les juifs finit par emporter bien plus que les juifs.
Tant qu’un mouvement comme Egalité et Réconciliation payé par l’Iran sera en fonction, le processus de résistance sera grippé. Soral est l’agent tampon, le janissaire qui freine la fusion stratégique entre la détermination juive et la puissance chrétienne. L’un sans l’autre sera forcement affaibli.

La « quenelle » destinée initialement aux juifs et qui faisait rire certains va etre à présent bien moins drole à digérer. La Quenelle est ici destinée aux patriotes et à ceux qui refusent l’islamisation de la France.

Axel Rehouv’, Paris

Retour à l'accueil