Et que fait l'Europe pour le marquage de la viande abattue hallal???

Je vous demande la plus extrême indulgence à la lecture de cette chronique. A l'origine, tout partait d'un bon sentiment, à la sortie de vacances éprouvantes pour le carnivore modéré mais attentif que je suis. Elles avaient débuté sous le signe des lasagnes à la viande de cheval et se terminaient dans le scandale de l'étalon de compagnie fourgué pour du canasson à bidoche. L'arnaque caractérisée.

Alors que le pays se prélassait au soleil des merguez, brochettes et autres chairs à barbecue, on dégustait, à Londres et en mondovision, le premier hamburger produit en laboratoire. La provocation parfaite. Le dernier dimanche d'août, classé "rouge dans le sens des retours", était à peine oublié que tombait le verdict de la cour d'appel de Californie : le foie gras et le gavage des canards y étaient interdits à jamais. Une véritable déclaration de guerre.

Et, moutarde sur le rosbif, mon site favori (leMonde.fr) présentait en "live" un boucher végétarien qui confectionnait du "poulet plus juteux que celui de supermarché avec de la pâte de soja compressée". L'ennemi étant dans la place. Cerné de toutes parts, je me faisais du mauvais sang, mais intéresser et convaincre le lecteur de la pertinence de mes états d'âme est moins aisé que de vendre du figatellu corse fabriqué avec des foies de cochons chinois. Il faut un bon prétexte...

Par la grâce de la madone, il est tombé fin août avec le dixième festival de cuisine de testicules. Les faits se déroulent à Ozrem, un village de montagne isolé en Serbie, où une vingtaine de concurrents ont mitonné des coucougnettes de taureaux, de chameaux, de porcs, d'autruches, de kangourous en ragoût ou à la béchamel, en pizza ou en cocotte. Le chroniqueur, ravi de l'apprendre, s'indigne in petto et séance tenante. Cette tradition gastronomico-culturelle ancrée dans la Serbie profonde est-elle appelée à disparaître ? Pourront-ils encore cuisiner et déguster les couilles de leurs bestiaux lorsque Bruxelles et la bien-pensance hygiéniste et végétarienne auront imposé leurs lois des Carpates à la Cornouaille ?

Et les Serbes ne sont pas les seuls menacés. Que dire des amateurs decriadillas (gonades) de toro, coupées au sortir des arènes et que les aficionados se disputent ? Non seulement ils subissent le climat anti-viande mais doivent faire face à la guérilla anti-corrida qui a encore frappé cet été dans les Landes. Sale temps pour le carnivore en cette saison des champignons, où il s'apprête à déguster les girolles dans le jus du rôti de veau, à faire revenir doucement les lardons dans la poêle avant d'y jeter les cèpes, à farcir la terrine de lapin aux trompettes-de-la-mort en attendant les truffes.

Je "ruminais" ces tristes pensées lorsque le gag s'est produit en plein Paris : un pêcheur à la ligne avait attrapé un pacu, poisson originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée appartenant à la famille des piranhas, qui a la mauvaise habitude de s'attaquer aux baigneurs en leur coupant net les testicules. J'ai attendu la confirmation de la préfecture de police pour le croire : il y avait bien un croqueur de couilles dans la Seine, vraisemblablement relâché par un collectionneur d'espèces exotiques (Panorama hebdomadaire de la Préfecture de police n°284). Selon certains, le pacu n'attaquerait en dessous de la ceinture qu'en second choix, confondant les parties avec des noisettes(sic) dont il raffole. C'est cela le plus dur à avaler, si je puis me permettre - la présence des fruits du noisetier dans le régime alimentaire du piranha étant nettement plus difficile à établir que l'usage des gaz toxiques en Syrie. Même Blandine Vié, auteur d'un ouvrage majeur sur ce sujet, sobrement intitulé Testicules ou la Fête des paires, ne mentionne pas le pacu et son penchant pour les noisettes. Sa (re)lecture est néanmoins vivement conseillée à tous les carnivores inquiets pour l'avenir de leurs côtelettes. Ils y retrouveront le moral et l'appétit à l'abri des steaks in vitro et autres couillonnades.

jpgene.cook@gmail.com

JP Géné

Retour à l'accueil