Et il n'est pas seul pour nous ruiner!!

Hollande est un danger pour notre France et la sécurité de nos concitoyens !

Dangereux pour notre Nation française, dangereux pour notre Peuple et son Histoire, dangereux pour les valeurs essentielles élaborées depuis des siècles… dangereux pour l’identité française que nous devons à ceux qui nous ont précédés et dont nous sommes comptables devant ceux qui vont nous perpétuer… dangereux pour la Paix en général et pour la sécurité de nos concitoyens.

Dangereux encore pour ceux qui ont travaillé et cotisé des décennies entières et qui aspirent à vivre décemment et dignement les dernières années de leur vie en bénéficiant d’une pension de retraite décente et non surimposée…

Dangereux aussi pour tous ceux qui accomplissent un emploi utile et honnête dans le respect des droits que leur doit l’Etat Républicain et des devoirs qu’ils doivent à ce même Etat…

Dangereux toujours pour tous ceux qui croient habiter un Etat de droit où la sécurité des biens et des personnes est garantie…

Dangereux pour ceux qui souhaitent conserver un espace sociétal apaisé par une laïcité réelle excluant tout communautarisme et appuyé sur les valeurs historiques de la famille et le rôle irremplaçable des parents dans l’éducation de leurs enfants…

Dangereux pour les parents, les enfants et les adolescents pour qui l’Ecole est le lieu de la connaissance, de la formation intellectuelle, de la construction de la personnalité dans ce qu’elle tient du libre arbitre individuel et de la liberté de conscience…

Cet homme est dangereux pour tout ce qui est notre espace laïque et démocratique, pour tout ce qui est notre référent historique, pour tout ce qui est l’unité, l’ originalité, la grandeur de notre Peuple.

Oui, cet homme est dangereux car, avec sa clique socialo-écolo, avec ses séides du type Valls, Taubira, Montebourg, Hamon, Belkacem, Duflot (entre autres) et ses porte-flingues tels Ayraud, Jean-Philippe Désir, Cambadélis, Huchon (tous « connus des services de la Justice »…), il est en train de détruire notre espace civil, social et sociétal, pour obéir à l’européisation galopante et à la mondialisation portée par les oligarchies financières apatrides et dictatoriales, et pour satisfaire son atlantisme construit lors de sa formation de « Young leaders » aux USA mêmes (1)…

Oui, cet homme est dangereux par sa soumission économique et sociétale aux oligarchies financières mondialistes, par son suivisme atlantiste de petit chiot d’Obama.

Sa méthode ?

Le mensonge et la manipulation, le terrorisme intellectuel et la répression liberticide par l’utilisation des media serviles et l’instrumentalisation d’une justice où s’imposent les nostalgiques du Guépéou du Syndicat de la Magistrature.

… Et, surtout, le « remplacement du peuple historique de France » par des masses d’immigrés incultes, taillables et corvéables au gré des fantaisie patronales, conditionnées par une religion anachronique aujourd’hui, sexiste, séparatiste, ségrégationniste : l’islam, et auxquelles il donne, avec l’argent de contribuables toujours plus pressurés, des droits exorbitants, des aides aberrantes, une couverture éhontée en ignorant leurs comportements délinquants.

Le mensonge, la manipulation, la posture du bateleur de foire…

A la « Goebbels » : plus c’est gros, mieux ça « passe »….Rappelez-vous : il s’était présenté comme l’ennemi de la « finance aveugle »… Non seulement il fait la politique de cette Finance internationale (le MES, le maintien de l’euro qui a déjà coûté plus de 100 milliards à notre pays, l’endettement de notre pays soumis « au marché »…) mais encore il vient de mettre à sa disposition 30 milliards de fonds propres tout en abaissant le taux du livret A au-dessous de l’inflation réelle, spoliant ainsi tous ceux qui avaient cru en ses promesses il y a un an !

A la « Goebbels » : plus c’ est gros, mieux ça passe… Chômage endémique croissant, précarité du monde du travail, croissance en berne, formation professionnelle oubliée, assistanat social au lieu de formation… et il nous annonce « la sortie d’un tunnel » qu’il creuse plus long de jour en jour…

A la « Goebbels » : plus c’ est gros, mieux ça passe… ses gesticulations obscènes pour faire avaler par un peuple qui n’en veut pas son intervention en Syrie et ses affirmations péremptoires à propos de faits qu’il ne peut prouver cachent mal son besoin de se servir de la guerre comme d’une talonnette pour se « grandir » et sa vocation à aboyer avec son maître US.

A la « Goebbels » : plus c’est gros, mieux ça passe… Après avoir écrasé les couches moyennes, celles qui travaillent et assurent la richesse de notre pays, d’impôts, de taxes, de contributions diverses (dont les effets vont s’aggraver encore dans les 2 années à venir), ne voilà-t-il pas qu’il se demande, stupidité feinte et mise en scène, si ce ne serait pas le moment de faire « une pause fiscale »… Autant nous dire qu’il nous prend pour des « demeurés ».

A la « Goebbels » : plus c’est gros, mieux ça passe… ce chantre électoral de la « France apaisée » dresse les Français les uns contre les autres, impose contre l’avis général des réformes sociétales qui tuent l’essence de notre société, cultive l’insécurité en accentuant toutes les causes de la délinquance (l’immigration légale et illégale en est une principale) et l’encourage de fait avec sa « probation » envisagée à la place de la « prison », « probation » qui verra en liberté les individus du type du meurtrier de Marignane ou de l’agresseur-violeur de Colombes !

Mensonge, manipulation, enfumage…

Cet histrion sait parfaitement que tout ce qu’il décide va à l’encontre des intérêts profonds, en tous domaines, des Français… Il sait aussi que sa véritable représentativité n’excède pas 25 % du corps électoral…

Alors, il se sert, pour faire passer sa malfaisance, des moyens de communication de masse, audiovisuels et écrits, dont il finance par le budget national les grands patrons, financiers et hommes d’affaires (d’accord, ce n’est pas nouveau : Maupassant le montre déjà dans « Bel ami ») et dont il achète fiscalement par une niche jamais remise en cause « les petites mains journaleuses » chargées de vanter les mérites « du chef » et de lécher les carpettes devant les responsables politiques en place (D’accord, elles le font volontiers… l’esprit de servilité n’est pas nouveau dans cette profession).

Et pour durer, il accentue son programme d’accueil de flux migratoires, alors que notre pays n’a ni croissance ni besoin de main d’œuvre, en l’appelant par des aides toujours plus denses et par des promesses de naturalisation toujours plus nombreuses : faire plaisir au « patronat » et aux puissances financières de la Mondialisation tout en constituant un stock de voix achetées par la manne publique !

Oui, cet homme est dangereux et il n’a que trop nui à notre Pays.

Lui, sa clique socialo-écolo, ses complices « cocos » ou « Front de gôche », n’ont que trop trompé ce peuple de France qui doit aujourd’hui se réveiller et les renvoyer dans les « caniveaux de son Histoire » pour y retrouver leur double, l’UMP-centriste qui leur a fait le lit et qui attend son tour pour s’y vautrer à nouveau.

C’est ailleurs qu’il faut regarder, citoyens de France !

Robert Albarèdes

Retour à l'accueil