Code de la route???Pas besoin pour verbaliser.

Oups… Gendarmes et policiers ne connaissent pas le code de la route

Réagissez ! - 2 commentaires

D’après une enquête du magazine Auto Plus, les gendarmes et les policiers sont loin d’être au point sur les règles du code de la route. Sur 10 questions, ils n’obtiennent la moyenne qu’à trois d’entre elles. S’ils devaient repasser le code, pas sûr donc qu’ils l’auraient…

© AFP

Ils sont chargés de le faire respecter, mais les gendarmes, comme les policiers, ne maîtrisent visiblement pas toutes les règles du code de la route. Une enquête du magazine Auto Plus montre en effet que les forces de l’ordre ont quelques lacunes : les journalistes se sont fait passer pour des particuliers ayant besoin de précisions sur certains points et ont ainsi appelé 50 gendarmeries et 50 commissariats. Au total, 10 questions ont été posées chacune cinq fois aux policiers et cinq fois aux gendarmes. Résultat : seulement 38% de bonnes réponses chez les policiers et 44% chez les gendarmes.

Zéro pointé !
Existe-t-il une limitation de vitesse quand il y a du brouillard ? Gendarmes et policiers semblent visiblement l’être, dans le brouillard, puisqu’aucun d’entre eux n’a su donner la bonne réponse. Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse est limitée à 50km/h rappelle Auto Plus. Zéro pointé donc. Quant à savoir s’il existe une vitesse minimum sur l’autoroute (80km/h sur la voie la plus à gauche), les forces de l’ordre n’ont pas l’air plus au point : seul un policier (une personne sur dix donc) a répondu correctement.

Peut mieux faire
Face à certaines questions, les forces de l’ordre se sont montrées un peu plus au fait de la réglementation, mais la majorité affiche tout de même de sérieuses lacunes. Recevoir deux PV pour un stationnement gênant par exemple est-il légal ? Oui pour 20% des gendarmes et 40% des policiers. La bonne réponse est non bien évidemment. De même, les appels de phares échangés entre automobilistes (généralement pour prévenir de la présence policière sur les routes) sont-ils interdits par la loi ? Pour 40% d’entre eux, la réponse est oui. Pour le code la route, la réponse est non.

En net progrès
D’autres questions sont en revanche mieux maîtrisées. Combien de points coûte un excès de vitesse de moins de 20km/h en ville ? 100% des gendarmes ont bien répondu : un point, et ce sur toutes les routes. Seuls 40% des policiers ont donné la bonne réponse. 60% des policiers et 80% des gendarmes savent qu’un enfant peut être assis à l’avant d’un véhicule à partir de 10 ans, et 80% des policiers et 100% des gendarmes ont bien répondu à la question : est-ce au conducteur de payer l’amende si le passager ne porte pas sa ceinture (le PV est nominatif, c’est au passager de régler la contravention). Des connaissances plus satisfaisantes que d’autres donc, mais avec un total de 38% de bonnes réponses chez les policiers et 44% chez les gendarmes, une petite révision du code de la route ne serait pas superflue.

Retour à l'accueil