Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et laïcité de Marine Le Pen

Dans la soirée du mardi 11 juin, à Argenteuil (Val-d’Oise), des policiers ont été sauvagement agressés. Ils verbalisaient une femme portant le voile intégral (niqab), quand s’est progressivement constitué un attroupement d’une centaine de personnes les insultant et leur lançant même divers projectiles. Deux fonctionnaires en ont été blessés.

Depuis, Manuel Valls se tait, alors même que des hommes placés sous ses ordres sont attaqués pour simplement appliquer la loi du 11 octobre 2010, interdisant de dissimuler son visage dans l’espace public. Depuis, Najat Vallaud-Belkacem se tait, alors même que les forces de l’ordre agissaient contre un symbole manifestant une prétendue infériorité des femmes. Depuis, les organisations qui déclarent représenter un islam de France se taisent, alors même qu’il s’agit du respect normal de la loi de la République française. Pourtant, les Français les ont tous connus plus diserts lors d’évènements récents.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine demande que l’interdiction du niqab soit appliquée sans faiblesse, en attendant que soit enfin prohibé le port de tout signe religieux ostentatoire dans l’espace public. Le laxisme du gouvernement socialiste dans ce domaine est d’autant plus condamnable que ce voile a pour finalité de confiner les femmes dans un statut d’infériorité. Comme toujours avec Hollande-Ayrault-Valls, il y les paroles, ou plutôt le verbiage, et il y a les actes, ou plutôt l’inaction.

 

Retour à l'accueil