Doux tolérant et fraternel islam

Classé dans: Islam | 

31932940909336432011208

La nature tolérante, douce et fraternelle de l’islam, façonnée par le coran, ce livre sacré de la religion de tolérance, d’amour et de paix, au travers de quelques exemples récents :

Nigéria :

Le jihad islamique contre les Chrétiens du Nigéria s’avère être le plus barbare. D’après un nouveau rapport,70% des Chrétiens assassinés à travers le monde en 2012 le furent dans un pays africain par des musulmans. Parmi les atrocités commises en mars dernier,

  • 41 personnes furent tuées lors d’une attaque suicide à la bombe dans une station de bus d’un quartier à majorité chrétienne. Pour la « Christian Association of Nigeria» ces attaques sont le signe d’uneextermination programmée des Chrétiens et du christianisme dans le nord du Nigéria.
  • Selon le Rév. Jerome Ituah, des 52 églises catholiques du diocèse de Maiduguri, 50 ont été détruites par Boko Haram, une pieuse organisation musulmane, adepte de la charia, la loi coranique.

Egypte:

El Watan News : trois frères chrétiens abattus à leur domicile. La famille des victimes avait été accusée d’avoir essayé de construire une église sur un terrain leur appartenant, après avoir acheté des matériaux pour construire une maison sur ce terrain. Les rumeurs sur la construction d’une église se répandirent lors de la prêche du vendredi à la mosquée. Une foule de 2000 musulmans en colère envahit le terrain et essaya de détruire la maison, la voiture et le tracteur. Cette invasion se termina par l’assassinat des 3 frères chrétiens.

Indonésie :

Les Autorités ont démoli au bulldozer une église à l’Ouest de Java, à la grande joie des «spectateurs» musulmans qui dénoncèrent les Chrétiens comme «infidèles». D’après le Pasteur L. Bababanle gouvernement criminalise la religion chrétienne. La congrégation s’était rassemblée autour de l’église, dans une tentative désespérée de la sauver, pendant que les musulmans hurlaient : «ce sont des infidèles et ils ont construit leur église sans permission. Abattez-là maintenant ! Allahu Akbar, Allah est le plus grand !” (un dieu qui se repait de la violente intolérance de ses fidèles, ne peut être qu’un dieu de haine)

Irak :

Fox News : avant l’invasion américaine, il y avait plus de 300 églises. Aujourd’hui, une décennie après le déclenchement du jihad contre les Chrétiens et leurs lieux de culte, il ne reste plus que 57 églises et ces dernières sont fréquemment les cibles d’extrémistes islamistes. Résultat : près d’un million de Chrétiens ont fuit le pays. Une organisation de défense des Droits de l’Homme basée en Irak a déclaré que ces dix dernières années ont été les pires pour les Chrétiens irakiens, car elles témoignent du plus grand exode de l’histoire de ce pays. Plus des 2/3 des Chrétiens ont émigré. L’un des cas les plus tragiques de cette persécution fut l’attaque de l’église «Notre Dame de la Délivrance» de Bagdad en octobre 2010 par les terroristes d’al Qaïda qui fit 58 morts chrétiens et 78 blessés.

Libye :

Une église chrétienne copte de Benghazi fut attaquée par les musulmans armés. Les jihadistes frappèrent violemment le Père Paul, lui rasèrent la barbe et la moustache dans le but de l’humilier. Ils frappèrent également le diacre et 9 fidèles présents dans l’église. Le gouvernement dirigé par les Frères musulmans est très peu concerné pour lutter contre les persécutions systématiques des Eyptiens en Libye, même quand l’un deux fut torturé, puis assassiné. La manifestation des Coptes devant l’ambassade libyenne du Caire provoqua une nouvelle attaque contre une église de Benghazi, qui fut incendiée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pakistan :

En réponse à une accusation de blasphème contre le prophète de l’islam, soi disant proférée par un Chrétien, des milliers de musulmans prirent d’assaut la communauté chrétienne de Lahore. Ils brûlèrent deux églises, l’une catholique, l’autre des Saints des Derniers Jours, comme cela se produit souvent au Pakistan dans un contexte de punition collective contre les Chrétiens.

Soudan :

Selon le Morning Star News, le jihad génocidaire continue à Khartoum en vue de nettoyer la région de toute présence non arabeL’Eglise évangélique de Nuba a été réduite en cendres après un bombardement aérien. Quelques jours plus tard, un autre bombardement sur une région à majorité chrétienne fit 2 morts et 12 blessés. Ces bombardements sont la source principale d’angoisse parmi la population du sud Kordofan a déclaré un chef religieux.

Turquie :

Le monastère du 5e siècle, dédié à St Jean Baptiste va bientôt devenir une «succursale» de l’ « Hagia Sophia», l’une des plus grandes cathédrales, transformée en mosquée, après la conquête islamique et actuellement un musée, qui pourrait bientôt redevenir une mosquée, selon le souhait de nombreux musulmans turcs.

Hollande (le pays) :

Un iranien de 43 ans, ex-musulman converti au christianisme, a été assassiné. D’après le Farsi Christian News Network, la victime s’était rendue à l’église, l’après midi où elle fut tuée. «La terrible nouvelle de ce meurtre insensé a choqué la communauté chrétienne iranienne et les demandeurs d’asile iraniens à travers tout le pays et les a plongé dans la tristesse et la peine. Les Chrétiens représentent un grand pourcentage des réfugiés iraniens au Pays Bas (la loi islamique de la charia appelle à tuer les apostats dans le monde islamique et les convertis au christianisme sont régulièrement ciblés, même en Occident) »

Iran :

Au cours d’une importante conférence, un leader shiite a déclaré que l’islam était attaqué par la Chrétienté en Iran : des brochures et livrets chrétiens étaient envoyés gratuitement aux gens dans de nombreuses régions… Le christianisme était prêché dans plusieurs boutiques de la ville islamique de Mashhad. Des petits livres chrétiens étaient envoyés aux gens sans restriction. Mais un porte parole du journal Mahabat News a déclaré : «Evidemment, le religieux islamique n’a fourni aucune preuve pour étayer son affirmation. Le seul but de telles déclarations est de susciter la répression des Autorités et leur fournir le moyen pour accroître la pression sur les Chrétiens iraniens.»

Kazakhstan :

Vyacheslav Cherkasov : un Chrétien évangéliste a été arête pour avoir offert des brochures chrétiennes aux passants et condamné à payer une amende équivalent à un mois de salaire, pour avoir violé les règles, entrées en vigueur en 2011, relatives à l’importation, la publication et la distribution de littérature religieuse, Le tribunal avait ordonné la destruction de 121 publications chrétiennes, incluant des Bibles, y compris des Bibles pour enfants. C’est la première réglementation de ce genre dans le pays, depuis la reconnaissance de son indépendance en 1991 par l’Union soviétique. Le Conseil local des églises baptistes avait publié son indignation en déclarant avoir été choqué : «c’est un sacrilège et de l’illégalité».

Pakistan :

Le procès de Rimsha Mashi, la petite chrétienne de 14 ans, déjà arrêtée pour «délit de blasphème» suite à une fausse accusation d’un religieux musulman affirmant qu’elle avait brûlé le coran, a été réouvert.

Selon un rapport de Bos NewsLife, un enquêteur de la police a demandé à la Cour suprême d’Islamabad de rouvrir le dossier « de la jeune fille chrétienne », sous prétexte qu’il avait été contraint par le gouvernement à « abandonner les poursuites suite au tollé international ». La famille et l’adolescente vivent actuellement dans la clandestinité.

Un tribunal envisage également de prononcer la peine de mort contre Martha Bibi, une mère de famille chrétienne, accusée d’avoir émis de prétendues «remarques désobligeantes» sur le prophète musulman Mahomet. Un autre chrétien a été arrêté après avoir été accusé de blasphème par un musulman. Mais son arrestation n’a pas apaisé une foule de 3000 musulmans en colère, qui a décidé de punir collectivement les chrétiens, pillant, puis en brûlant deux églises et quelque 200 maisons chrétiennes.

Somalie :

Des militants musulmans ont assassiné un Chrétien Ahmed Ali Jimale, 42 ans, qui se trouvait sur le seuil de sa maison, près d’un poste de police. Parmi les chefs d’accusations, justifiant son meurtre, figurait celle de l’apostasie, sur la présomption que tous les Somaliens sont nés musulmans. Etant enseignant, on lui reprochait également d’initier les enfants à la religion chrétienne. Les militants musulmans l’avaient prévenus qu’ils viendraient lui prendre sa tête. Selon un ami de la victime, Jimale était un homme bon, qui aidait sa communauté. Il laisse 4 enfants âgés de 10, 8, 6 et 4 ans et une veuve terrifiée, ne sachant pas ce qui va lui arriver.

Aveuglés par la duperie de l’islam, malgré les preuves flagrantes de sa nature criminelle, l’Occident préfère sacrifier les musulmans convertis au christianisme en les renvoyant dans leurs pays d’origine, plutôt que d’offenser les islamistes :

Suède :

Les Chrétiens en Iran sont arrêtés, torturés, parfois même assassinés. Mais cela ne semble pas perturber les Autorités suédoises, qui veulent renvoyer en Iran les demandeurs d’asile iraniens, convertis au christianisme. Devenus apostats de l’islam, ils risquent la peine de mort en Iran, mais leurs demandes, pour obtenir le statut de réfugié, ce qui aurait pu sauver leurs vies, ont été rejetées. Charisma News.

Espagne :

Imran Firasat : “I am going to be killed soon” (Je vais bientôt être assassiné)

Le gouvernement espagnol a approuvé l’extradition d’Imran, ce réfugié pakistanais, apostat de l’islam, vers l’Indonésie, dans un souci d’apaisement des communautés musulmanes.

«Aussi longtemps qu’il y aura des dhimmis occidentaux comme le Ministre de l’Intérieur espagnol, nous ne parviendrons pas à nous débarrasser des terroristes islamistes. Ces gens encouragent le terrorisme islamique en arrêtant quiconque ose lutter contre le jihad islamique» et dire la vérité sur le coran et l’idéologie de terreur qu’est l’islam.

Pour rappel, Imran Firasat, auteur du site Mundo sin Islam (un monde sans islam) et d’une vidéo « Le prophète innocent » considéré comme blasphématoire par les musulmans, avait également présenté au Comité constitutionnel espagnol une pétition demandant l’interdiction du coran en Espagne.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Retour à l'accueil