France : un musulman condamné à la prison pour agression sexuelle contre une jument

Classé dans: Faits de société |
 
in Share1

Vous doutez qu’il y a choc des civilisations ? Posez la question à mon cheval – ou plutôt à la jument qui a été littéralement « violée » par un tunisien de 53 ans, à Valence.

Il a été condamné à deux mois de prison ferme, alors que des « jeunes » qui se livrent à des tournantes n’écopent que du sursis. Sans doute que le juge n’a pas trouvé les mots pour expliquer que la jument l’avait aguiché.

Ce musulman tunisien n’a finalement fait qu’appliquer ce que d’autres font sur les chèvres depuis 14 siècles.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Jugé par le tribunal correctionnel de Valence en comparution immédiate (craignait-on pour les troupeaux voisins ?) pour sévices de nature sexuelle envers un animal apprivoisé, l’homme, âgé de 53 ans, de nationalité tunisienne, a été condamné à deux mois ferme.

Ce jugement présente un grand intérêt : on sait maintenant où la doctrine socialiste fixe les limites du mariage pour tous. Equestrophobes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Retour à l'accueil