Invasion silencieuse .

Invasion silencieuse .

PUBLIÉ PAR ROSALY LE 2 JUIN 2017

J’écris cet article aujourd’hui, juste après l’hommage rendu par les membres du Parlement néerlandais en présence de l’Ambassadeur britannique, aux victimes de l’attaque de Manchester, par un bref discours et une minute de silence.

Il y a deux deux mois, nous fîmes de même pour les victimes de Stockholm, puis en décembre dernier, pour les victimes de Berlin et un peu plus tôt dans l’année, pour les victimes de Nice, de Bruxelles et de Paris. La liste des attentats terroristes islamistes s’allonge, tandis que celle du nombre d’ambassadeurs occidentaux n’ayant pas visité notre Parlement pour l’une de ces tristes commémorations, s’amenuise de plus en plus.

Et à chaque fois, nous écoutons les mêmes mots creux exprimant la même consternation, le même chagrin et la même incompréhension. Mais, jamais nous n’entendons notre Premier ministre ni les dirigeants des pays occidentaux, nous dire la vérité : à savoir que l’islam est la cause de cette effusion de sang, de toutes ces souffrances, de tous ces chagrins, de toute cette désolation.

A la place de la vérité, nous avons droit aux larmes de crocodile. Nous devons écouter les platitudes habituelles et l’air chaud vicié du politiquement correct souffler sur nous, encore et encore. Mais la vérité demeure : aucun arbre mauvais ne porte de bons fruits.

Ce à quoi nous assistons est une pure pratique islamique. Le coran demande à ses fidèles d’instiller la terreur dans le cœur des non-musulmans (sourate 8 : 12)

N’est-ce pas le soi-disant prophète Mahomet, qui se vanta auprès de ses adeptes : « J’ai été victorieux par la terreur » ? (Bukhari 4.52.220)

L’islam n’est pas une religion de paix, mais une idéologie totalitaire diabolique. Elle veut soumettre tous les non-musulmans. Elle est totalement incompatible avec la liberté et la décence humaine. Elle prêche la haine, propage la violence et est barbare et violente de par sa nature.

Et l’islam abuse de nos propres libertés, de nos libertés démocratiques pour renverser notre démocratie et nous voler nos libertés. Mosquées et écoles coraniques sont construites, souvent financées par l’Arabie saoudite, où l’on prêche la haine de l’Occident. L’islam abuse de notre système judiciaire pour harceler quiconque le critique. L’islam se comporte comme une cinquième colonne à l’intérieur de nos pays. Ce n’est pas le réchauffement global qui menace l’humanité, mais l’islam global.

Attaque après attaque, des innocents sont massacrés. Chaque personne est une cible potentielle. Il est absolument inacceptable qu’il puisse encore exister des dirigeants et des médias qui ignorent le problème. Ils exigent de nous les citoyens que nous croyions en un islam pacifique, alors que les faits prouvent le contraire, et que seuls quelques extrémistes dévoient cette religion de paix. Mais, ne nous laissons pas duper.

Selon les sondages, pas moins des deux tiers des musulmans aux Pays-Bas considèrent les lois islamiques supérieures à nos lois laïques. Des enquêtes menées par l’Université d’Amsterdam montrent qu’environ 11 % des musulmans néerlandais trouvent acceptable d’utiliser la violence au nom de l’islam. Cela représente plus de 100 000 musulmans vivant aux Pays-Bas. Deux fois le nombre de soldats de notre armée !

Il est impossible à une idéologie comme l’islam de s’assimiler dans une société libre. Les adeptes ne peuvent s’assimiler, encore moins leur idéologie. Nous de devrions plus l’importer dans nos sociétés. Non par haine des gens, mais parce que nous avons un problème avec une idéologie, qui est totalement incompatible avec la liberté.

Ceux qui sèment l’islam doivent réaliser qu’ils ne récolteront rien d’autre que le terrorisme et le barbarisme de la loi d’Allah, la charia, avec son oppression des femmes, des chrétiens, des juifs, des apostats et des critiques de l’islam, considérés comme des blasphémateurs.

Le mois dernier, the Pew Forum révéla une information choquante : le monde devient de plus en plus islamique. Entre aujourd’hui et 2060, le nombre de musulmans augmentera de 70 %, soit deux fois plus rapidement que les chrétiens, trois fois plus vite que les hindous et presque 5 fois plus vite que les juifs. En 2060, l’islam aura quasi autant d’adhérents que le christianisme. Et peu après, il deviendra la « religion » la plus importante sur terre.

Dans de nombreux pays européens, c’est l’immigration qui fait croître la population. Et cette immigration est majoritairement musulmane. Mahomet est déjà le prénom le plus populaire chez les nouveau-nés dans les principales villes britanniques, françaises, belges et ailleurs en Occident. L’islam utilise tous les outils dont il dispose : des armes et des bombes, des couteaux, des voitures, des avions, mais aussi la démographie et l’immigration pour islamiser la planète, de gré ou de force.

L’année dernière, plus de 180 000 personnes ont traversé la Méditerranée dans des rafiots en provenance de Libye pour débarquer en Italie. Ce n’est que le début. L’ONU s’attend à ce que la population africaine quadruple d’ici la fin du siècle. Un tiers des Africains veulent quitter leur pays pour l’Eldorado européen. Nombreux parmi ces candidats « à une vie meilleure » sont musulmans.

Si l’Europe occidentale persiste dans sa politique actuelle de portes ouvertes, la population du continent européen sera confrontée à un danger terrible, celui d’être remplacée par des populations venues d’ailleurs et ses pays seront colonisés et islamisés. L’Occident ne sera plus l’Europe, mais une province d’Afrique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Afin de nous protéger des atrocités, semblable à celle récemment commise à Manchester, et d’arrêter le processus de remplacement de nos peuples, il y a trois décisions des plus importantes à acter :

  • Prendre conscience que l’islam est le problème et commencer à désislamiser nos sociétés. Interdire les écoles coraniques et les prêches de haine. Nous sommes bien face à une menace existentielle et nous devons la traiter comme telle.
  • Mettre fin à l’immigration en provenance de pays musulmans. Trop, c’est trop ! Les migrants qui sont déjà présents dans nos pays sont les bienvenus, mais à condition qu’ils adhèrent totalement à nos valeurs, à nos constitutions, à nos lois. S’ils commettent des crimes ou commencent à agir selon la charia, qu’ils soient expulsés immédiatement. Si nécessaire, les musulmans radicaux seront détenus administrativement.
  • Se débarrasser du politiquement correct. Nous ne devrions pas laisser l’islam abuser de nos libertés, de nos droits constitutionnels, dans le seul but de les abolir.

Il est naïf et dangereux d’accorder des droits à une idéologie totalitaire, qui, si elle réussit à s’imposer, nous volera nos droits. Nous devons réaliser que l’islam nous a déclaré la guerre, mais que jamais nous ne le laisserons gagner !

L’islam nous hait et ses adeptes nous massacrent. Personne ne nous protège, car nos dirigeants nous trahissent. Soyons braves et agissons. Accomplissons notre devoir et désislamisons nos nations, afin de nous protéger de sa barbarie et demeurer des pays libres.

Geert Wilders

Certains musulmans en Occident savent très bien utiliser les outils théoriques de la bien-pensance. Ils se posent en victimes et bénéficient ainsi de l’impunité. Ils ne cachent pas leur jubilation face à la substitution en cours de la population européenne et à son islamisation forcée. Ils savent qu’ils peuvent compter sur la bienveillance de nos gouvernements, ces traîtres qui nous interdisent de nous défendre, mais privilégient les migrants au détriment de la sécurité de nos enfants et de celle de nos pays. La cinquième colonne musulmane présente en Occident, savoure son bonheur, se réjouit de l’islamisation en cours et est très reconnaissante envers les « infidèles utiles » de l’islam, qui militent avec zèle à notre propre disparition.

Mais la roue tourne et le rêve conquérant de certains mahométans pourrait virer au cauchemar, car je ne puis croire que l’Europe de culture gréco-romaine, aux racines et valeurs judéo-chrétiennes puisse disparaître un jour, corps et âmes, dans le néant, sans que ses peuples ne réagissent. Certes, l’Europe aujourd’hui semble assoupie, telle la Belle au Bois dormant, indifférente à ce qui se trame dans son dos, mais il suffira peut-être d’un « baiser » explosif pour la réveiller.

D’ici 2060, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts et ce qui semble certain aujourd’hui ne sera sans doute plus une certitude demain. Des renversements de situation pourraient se produire de manière brutale et inattendue et mettre fin à cette marche funèbre de l’Europe vers sa perte. Rien n’est jamais acquis d’avance et l’histoire de l’Europe l’a maintes fois prouvé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : Geert Wilders : islam is to blame for Manchester – (Gates of Vienna)(traduit et adapté par Rosaly)

Retour à l'accueil