Les engagements de Fillon devant les patrons ravis.
 

    Pendant les vacances, en juillet on arrive devant le Parlement avec des dossiers prêts et on déclenche le blitzkrieg [sic] (guerre éclair).  En utilisant les ordonnances, les votes bloqués, le 49/3, on fait passer en l'espace de deux mois sans interruption, le nouveau code du travail, la réforme de la fiscalité sur les capitaux.. réforme de l'assurance chômage... durée hebdomadaire du travail...réforme sur l'apprentissage...

Bel exemple, en effet, de sa conception de la démocratie. Ce sera pareil pour le reste. Rien à en attendre,de lui,donc votez MARINE

Retour à l'accueil