Monsieur Alain JUPPÉ, vous ne pouvez pas vous identifier aux victimes des attentats
 Monsieur Alain JUPPÉ, vous ne pouvez pas vous identifier aux victimes des attentats
pensez en ce que vous voudrez:
   Tareq Oubrou sera-t-il ministre d’Alain Juppé ?

 

Omar Djellil est actuellement responsable associatif à Marseille et par ailleurs très impliqué au sein de la communauté musulmane de la ville. 

Avant son installation sur la canebière, ce dernier a longtemps milité dans la région bordelaise.

Responsable local de SOS Racisme, militant pendant dix ans au Parti Socialiste,

 

il fréquenta assidument la mosquée de Bordeaux et son imam Tareq Oubrou, voilà ce qu’il écrit :

                                

« Ce sont tes enseignements qui nous avaient poussés à haïr le Juif » (…) « C’est de tes propres mains que nous recevions des magazines faisant l’apologie d’un certain Ben Laden que tu nous présentais comme un milliardaire islamiste charismatique »

 

Suite aux attentats de Nice et à la réaction du maire de Bordeaux, Omar Djellil vient d’écrire une lettre ouverte à Alain Juppé où il évoque notamment des tractations entre son entourage et l’UOIF (branche issue des frères musulmans) afin de donner un poste ministériel à Tareq Oubrou !

 

Monsieur Alain JUPPÉ, avant de fustiger les uns les autres, vous devriez expliquer aux familles des victimes comment vous êtes devenu le premier soutien de l’Union des Organisations Islamiques de France, organisation qui exhorte les musulmans à rejeter vos valeurs républicaines, qui exalte l’esprit du Djihad en direction des masses musulmanes et qui banalise les attentats-suicides dans le monde arabo-musulman.

 Vous devriez rappeler que vous avez fait obtenir à Tareq Oubrou, maître à penser de l’UOIF, la Légion d’Honneur !

 

 

Pourquoi ne dites-vous pas que l’un de vos élus, Marik Fethou, fait dans un mélange des genres douteux (conflit d’intérêts) en étant élu municipal, secrétaire général du CAPRI, centre de « dé radicalisation » initié par Tareq Oubrou, et attaché de presse improvisé de l’autoproclamé Grand Mufti de Bordeaux.  

Pourquoi ne reconnaissez-vous pas que des tractations sont menées actuellement entre certains de votre entourage et l’UOIF afin, qu’en cas d’élection à la présidence française, des membres de cette organisation radicale puissent obtenir des postes décisionnaires voir un poste ministériel pour Tareq Oubrou ?

Pourquoi ne dites-vous pas aux Bordelais que, malgré vos déclarations publiques, vous continuez secrètement à défendre la construction d’une grande mosquée cathédrale UOIF à Bordeaux ? 

 

 

Votre dauphin OUBROU est un aficionado des Talibans, des Shebabs somaliens, du FIS algérien, du HAMAS et de BEN LADEN , il a fait

 

scolariser toutes ses filles au Maroc pour ne pas qu’elle s’imprègne de la culture française.

 

Monsieur Alain JUPPÉ, vous n’avez pas le droit de nous donner des leçons de morale, vous grand défenseur de l’islamisme internationaliste des Frères Musulmans. 

 

Vous parlez de compassion à l’égard des familles mais, en sous-main, vous négociez avec des individus dont l’idéologie à biberonné tous les groupes terroristes y compris DAECH.

 

Leur diriez-vous que dans les années 90 vous étiez favorable à un maintien du FIS au pouvoir en Algérie .

 

Leur diriez-vous que lorsque vous étiez ministre des affaires étrangères, lors d’un colloque initié par le Quai d’Orsay sur les événements

 

survenus dans le monde Arabe, vous prôniez l’ouverture d’un dialogue avec les islamistes :

 

Leur diriez-vous que vous vous êtes rendu, en 2011, au Caire pour rencontrer les responsables des Frères Musulmans, ceux-là même qui

 

appellent aux attentats-suicides et qui mènent des opérations conjointes avec DAECH dans le Sinaï ?  

 

Quand Christian ESTROSI dénonce l’émergence d’une cinquième colonne “musulmane”, je serais tenté de lui répondre de commencer par laver

les écuries d’Augias de son parti.

 

Qu’il dénonce l’initiative d’Yves FOULON, député-maire « Les Républicains » d’Arcachon, qui avait convié Tareq Oubrou à venir promouvoir

sa propagande mensongère.

 

Qu’il dénonce les déclarations de Nicolas SARKOZY qui avait affirmé qu’ « il vaut mieux avoir l’UOIF de notre côté que contre nous », une hérétique infamie.

 

De plus en plus d’élus « Les Républicains » offrent une tribune et une respectabilité à l’UOIF, ceux-là même dont le maître spirituel, Youssef

Qardaoui, est venu nous expliquer que les attentats en France étaient des « opérations martyrs » et que de tuer des civils faisaient aussi partie du « Djihad ».  

 

L’Angleterre vient de réviser sa position sur le mouvement des Frères Musulmans en l’inscrivant sur sa liste noire des groupes terroristes. Il 

 

semblerait que les partisans du Brexit aient plus de lucidité que nos dirigeants quand il s’agit de stopper la progression mortifère des extrémistes religieux dans leur pays.

 

 Monsieur Alain JUPPÉ, vous ne pouvez pas vous identifier aux victimes des attentats tout en apportant votre appui à l’UOIF et à Tareq OUBROU.

 

 

Retour à l'accueil