L’homme d’Etat de l’année osera-t-il annuler les élections ??

L’homme d’Etat de l’année osera-t-il annuler les élections de 2017 ?

Elu Homme d’Etat de l’année, Hollande a néanmoins les chocottes… et devient par ce fait encore plus dangereux !

Comme tout animal sauvage devient encore plus dangereux quand il échappe à la mort et n’est que blessé … le politicard retors sentant que sa fin est proche, est capable de tout, d’autant plus quand il se nomme Hollandescu et qu’il est socialaud !

Ses prédécesseurs n’étaient pas des anges, loin s’en faut … et prétendus de droite, de gauche, du centre et même certains divers… ils sont pratiquement tous mouillés jusqu’au cou dans la mouise actuelle, dans laquelle leur incompétence doublée de fourberie et d’un phénoménal égoïsme, ont plongé la France, mais il faut bien reconnaître (même si nous sommes nombreux à les rêver tous sur un échafaud qui aurait repris du service) que Hollande les bat tous à plates coutures !

Déjà en temps normal, ce cuistre fait peur tant il a déjà bien accéléré la destruction de la Nation, en digne exécuteur de ses maitres qui dans l’ombre tirent les ficelles depuis des décennies, arrosant nos élites … ou si besoin est, les « suicidant » selon leur degré de soumission ou de résistance…

Mais l’échéance de 2017 se rapprochant à grand pas (pas encore assez pour nous, hélas) et compte tenu de l’incompréhension totale des citoyens lucides sur ses prétendus succès, il a beau pavoiser devant micros et caméras, et crâner en se faisant adouber « Homme d’Etat Mondial de l’Année 2016 » (ce qui pour certains est le plus grand gag du siècle), Pépère commence tout de même à avoir des sueurs froides quand il prend connaissance des vrais sondages (pas ceux, bidonnés, que les merdias nous livrent pour nous impressionner)et que chaque jour apporte des preuves que dans la vraie vie, la France va de plus en plus mal, contrairement à ce qu’il prétend à chaque nouvelle intervention télévisée !

http://www.minurne.org/?p=8443

En fait, ignares que nous sommes, non seulement nous ne sommes pas à même de comprendre la grandeur de la politique de « ce génie que le monde entier nous envie », mais nous le soupçonnons en permanence de travestir la réalité, et nous moquons de lui sans vergogne (chacun son tour), incapables d’apprécier tous les progrès réalisés sous son quinquennat, grâce à l’équipe de choc dont il a su s’entourer !

En dignes Gaulois que nous sommes (coucou Najat), toujours à rigoler avant que le ciel nous tombe sur la tête, nous sommes totalement incapables de reconnaître le formidable travail de l’équipe gouvernementale, menée de main de maitre par ce chef d’Etat hors normes, et grâce à qui La France va mieux … puisqu’il nous le dit !

Pour les sceptiques chroniques, en voici quelques preuves :

1 – le chômage diminue ! Si, si, grâce aux très nombreux chômeurs ayant accepté de faire des stages de quelques mois, permettant ainsi de les soustraire momentanément des chiffres officiels … en attendant de les réintégrer, en douce bien sûr, une fois l’orage passé, c’est-à-dire une fois que le populo sera occupé ailleurs, soit à pleurer les prochaines victimes des attentats qui menacent, soit à tenter de repousser les gentils envahisseurs venus nous faire bénéficier de leurs savoir-faire, savoir vivre, et tout, et tout !

2 – le trou de la sécu sera enfin comblé … en 2017 ! C’est la très compétente Marisol Touraine, ministre des Affaires Sociales qui vient de l’annoncer, c’est dire comme l’info est fiable !

C’est bien simple, si l’on en croit les chiffres émis par la commission des comptes dévoilés ce 22 septembre, le déficit du régime général de la Sécu s’établit actuellement à 3,4 milliards, après de constantes diminutions :

17,4 milliards en 2011, donc avant l’arrivée de Hollandus et ses troupes de choc.

10,8 milliards en 2015

Et enfin 7,1 milliards d’euros en 2016

http://www.francetvinfo.fr/sante/patient/droits-et-demarches/le-trou-de-la-secu-enfin-comble_1838167.html

Déjà il y a de quoi bâiller d’admiration devant de telles prouesses, même si les mauvais esprits (dont j’avoue volontiers faire partie) prétendent que les compétences ministérielles ou présidentielles ne seraient absolument pas en cause, mais uniquement le drastique serrage de ceinture imposés aux cotisants, dont le remboursement de leurs frais de santé, diminuant comme peau de chagrin, est inversement proportionnel aux augmentations de cotisations.

« L’histoire de ce quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux » a-t-elle défendu. Au prix de petites astuces et de serrages de ceinture tous azimuts. »

http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/comment-marisol-touraine-parvient-habilement-a-combler-le-trou-de-la-secu_1833596.html

Mais ce n’est pas tout, parce que travaillant sans relâche et ne ménageant pas leurs efforts (bien que nous les voyions pourtant très souvent en balade aux quatre coins du pays …) les sauveurs de la France « ambitionnent de réduire le déficit général de la Sécu à 400 millions »

Mais comment est-ce possible ?

Eh bien en mentant et manipulant les faits, comme d’habitude ! Avec Hollande « on ne change pas une méthode qui a fait maintes fois ses preuves » de même que l’« on ne change pas une équipe qui perd » !

Laissons le soin aux interlocuteurs de l’Express de mettre l’éclairage sur certains aspects du problème :

« Lors de la présentation du rapport annuel, le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a aussi mis en avant un « procédé comptable discutable » voire « opportuniste » à l’origine de ce résultat spectaculaire, en particulier de la branche maladie. L’intégration d’un « produit exceptionnel de CSG de 700 millions d’euros » ne correspondant à aucune recette supplémentaire de l’Assurance maladie est « de nature à fausser sensiblement l’appréciation de la réalité du redressement de cette dernière », a-t-il ainsi taclé ».

« Chaque année, une sorte de cuisine est faite entre les comptes de l’Etat et de la Sécu, de telle sorte que la quasi-totalité du déficit public est, grosso modo, transférée au niveau du premier et non de la seconde, explique Henri Sterdyniak, économiste à l’OFCE. La ministre de la Santé a, de ce point de vue, réussi à obtenir plus d’arbitrages en sa faveur ».

Ce qui est certain en revanche, c’est qu’il ne sera toujours pas question de restreindre la prise en charge des nombreux morpions soignés sans aucune contrepartie par notre système de santé, normalement réservé aux cotisants, bien que n’ayant jamais cotisé eux-mêmes … pas plus que de réclamer, l’ardoise longue comme le bras représentant des années d’impayés pour les hôpitaux parisiens de l’AP-HP et plus généralement pour ceux de l’Hexagone, de malades étrangers soignés en France en raison d’accords et conventions … que l’on se garde bien de dévoiler aux cochons de payants que nous sommes !

C’est ainsi que « Les sommes non recouvrées fin 2014, se montaient à 118,6 millions d’euros. En tête des débiteurs figurent l’Algérie avec 31,6 millions d’euros, ensuite le Maroc (11 millions), les Etats-Unis (5,7 millions), la Belgique (4,9 millions), la Tunisie (4,7 millions) et l’Italie (4,1 millions) pour ne citer que les plus redevables ».

Les séjours du président algérien notamment, s’étant multipliés, la somme a certainement augmenté dans de scandaleuses proportions en presque deux ans… ce qui n’empêche nullement le récipiendaire de nous refiler toute la misère de son pays, qu’il est bien incapable de gérer convenablement, tout en continuant à traiter les Français d’odieux colonialistes !

http://www.rfi.fr/france/20150717-pays-etrangers-dette-120-millions-euros-hopitaux-francais-algerie-maroc/

Il serait malhonnête de passer sous silence :

3 – l’aide solide que « Musclor » a promis pour sauver le site d’Alstom Belfort … malgré les inquiétudes bien réelles des Belfortins (comme on les comprend).

https://fr.news.yahoo.com/fran-ois-hollande-veut-sauver-081320618.html

4 – les tout derniers juteux contrats étrangers, arrivant très opportunément pour sauver la mise du plus poissard des présidents … sans doute non encore signés, comme chaque fois que les médias inféodés au looser, se hâtent de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !

En vérité, il faut surtout comprendre que l’empereur des manipulateurs est capable de tout pour se faire réélire, et les réseaux sociaux bruissent des inquiétudes des citoyens, quant à la possibilité de nous voir privés des élections présidentielles de 2017, sous prétexte de désordres possibles, d’attentats nouveaux … Ceci afin de donner un peu plus de temps aux ignobles, Cazeneuve en tête, pour peaufiner la régularisation de tous les jeunes lâches ayant fui leurs pays, prétendus en guerre, appelée de leurs vœux par ceux qui croient dur comme fer que ces olibrius voteront pour eux …

L’heure de la fin semble pourtant bien près de sonner pour ce minable et ses troupes, d’ailleurs une preuve qui ne trompe guère c’est que les rats quittent le navire depuis déjà de longs mois :

Depuis le début de l’année, le cabinet de l’Elysée se vide de ses collaborateurs ; onze membres sont déjà partis, et bientôt douze avec le départ annoncé de la chef de cabinet de François Hollande, Isabelle Sima. En plus des conseillers, François Hollande a perdu son directeur de cabinet, son aide de camp, son chef d’état-major… Des 37 collaborateurs qui entouraient François Hollande lors de sa prise de fonction en mai 2012, il n’en reste plus qu’une poignée.

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/09/23/25001-20160923ARTFIG00275-la-fuite-des-conseillers-se-poursuit-a-l-elysee.php

Quant aux cabinets ministériels, ils ont perdu environ 10% de leurs effectifs en 100 jours !

Sans parler de la fuite des ministres eux-mêmes, à commencer par Macron …

Avant George Pau-Langevin et Macron, y sont un paquet à avoir quitté ce gouvernement que l’étranger nous jalouse… Mais en bon Capitaine, not’Président restera à bord de l’épave jusqu’au naufrage… Dieu merci ! Grémi (Michel Grégeois, dessinateur).

Alors le fait que ce minus ait été désigné « Homme d’Etat Mondial de l’Année » en dit long sur l’intellect de ceux qui ont pris cette décision… A moins que ne soit en cause leur honnêteté ! Carrément !

Josiane Filio

Retour à l'accueil