Nos politiques regardent. S’indignent.Mais.........

ça suffit, ça suffit, ça

suffit !

Salsa du démon.

Vade retro satanas !

Le prêtre égorgé en pleine messe, à Saint-Etienne du Rouvray

Tandis qu’Erdogan, nouveau sultan sanguinaire de l’Empire Ottoman, opère une grande purge génocidaire digne d’Hitler, dans l’indifférence générale de l’occident... les hordes d’islamistes camouflés et infiltrés en Europe sortent de l’anonymat, explosifs à la ceinture et couteaux dans les mains pour faire couler le sang et purifier la terre des mécréants et des infidèles pour quelle devienne hallal !

Nos politiques regardent. S’indignent. Condamnent. Participent aux marches blanches... et continuent, contre vents et marées, à prôner le calme et le “pas d’amalgame”, à inviter les imams modérés à dire que l’Islam est une religion de Paix et d’Amour... à laisser ouvertes les mosquées salafistes et à laisser courir les “fichés S” du radicalisme musulman !

Décervelés, lobotomisés, déculturés, révisionnistes et impénitents de la repentance ont verrouillé la France, verrouillé les esprits dans une dictature de la pensée inimaginable, improbable et pourtant bien réelle. Pire que le Goulag de Soljenitsyne... le Politiquement Correct des adorateurs du post-mitterrandisme a fait florès et a gangréné les intelligences jusqu’au seuil mortifère.

Plus personne n’a le droit de se révolter sinon au risque d’être “diabolisé” au rang d’extrémiste du Front National !

Valls ressemble de plus en plus à un tyran émule du grand Reich ou de l’ancienne Union Soviétique.

A moins qu’il ne soit l’incarnation de l’ignoble Iznogoud qui rêvait d’être calife à la place du calife ?

On est pourtant dans la réalité, loin d’une fiction en bande dessinée !

Alors, comme d’autres le font... comme d’autres vont le faire,

j’ose aujourd’hui bousculer les tabous et rappeler un peu à mes compatriotes quelques vérités de l’histoire :

Qui se souvient, hormis quelques pieds noirs “écartés” des médias, des atrocités du FLN en Algérie ? De ces “colons” français et de ces harkis émasculés avec leur sexe dans la bouche ?

Qui en parlent ? Qui osent en reparler aujourd’hui ?

Qui osent rappeler l’horrible assassinat des 7 moines trappistes du monastère de Tibhirine, décapités en mai 1996 par les égorgeurs du GIA (Groupe Islamique Armé) ?

Qui osent visionner la vidéo, publiée en boucle par l’Etat Islamique, des 22 soldats syriens décapités en décembre 2014 ?

Qui osent revoir celle d’octobre 2015, avec la mise en scène de la décapitation de trois otages en chemise orange ?

Et celles, nombreuses, de ces femmes et de ces enfants d’Irak lapidés, décapités, dans la liesse et devant les caméras...

Qui peut oublier la tragique fin d’Hervé Gourdel le guide alpiniste niçois, égorgé en Algérie le 23 septembre 2014 ?

Qui peut oublier l’image de la tête d’un autre Hervé, décapité en juin 2015, accrochée à une grille de Saint Quentin-Fallavier en Isère, après avoir été tranchée par le salafiste Yassin Salhi ?

-----------

Toulouse, Paris, Bruxelles, Nice, Munich... et maintenant Saint-Etienne du Rouvray, avec un prêtre égorgé au nom d’Allah et de l’Islam !

Si ça continue nous finirons tous comme ces moutons qu’ils égorgent pour l’aïd...

C’est rien, c’est rien rassurez-vous... Simplement un rituel religieux !

ALLAH AKBAR

Retour à l'accueil