l va y avoir la énième provocation qui sera celle de trop

La guerre pourrait bien ne plus être virtuelle

Quand Manuel Valls dit que la France (l’Europe) va devoir vivre avec le terrorisme pendant longtemps cela signifie « Le gouvernement ne fera rien ».

Mais il y a une bombe à retardement à laquelle il ne pense pas : les jeunes autochtones…Que vont faire « nos » jeunes ? Ils ont dû aller à l’école, acquérir des diplômes, chercher du travail… et sont au chômage… Quand ils vont au concert, on leur tire dessus et en plus on les torture, on les mutiles… Idem quand ils sont assis dans le train ou sur une terrasse et maintenant on leur passe dessus avec des camions ? on les poignarde parce qu’ils sont en short ? Et le premier ministre de la France leur dit qu’ils doivent s’y résigner ?

Combien de temps vont-ils supporter ça ? Non, non c’est pas une question de fils à papa, mollassons, fainéants, débiles sans nerf à qui on peut tout faire. C’est une question de biologie, même de physiologie : les jeunes mâles produisent du testostérone qu’il faut défouler d’une façon ou d’une autre… Dans le passé, tous les 20 ans, il y avait une “bonne” guerre. Alors quand la frustration aura atteint son point d’ébullition, la marmite, elle va faire … boum… Ces jeunes vont nous dire « Nous n’avons pas demandé à naitre, vous nous plongez dans la merde et maintenant vous nous dites de l’accepter ? »

Qu’est-ce que nous allons leur répondre ?

Il va y avoir la énième provocation qui sera celle de trop. Nous avons eu des attaques d’école, métro, aéroport, salle de concert, superette, train, terrasses de café, stade de foot, la promenade à Nice et entre tout ça des cas isolés et pas des moindres, des gens poignardés, torturés, égorgés, décapités… ça fait beaucoup. C’est la saison des festivals. Allons-nous avoir un drone qui lâche une charge de je ne sais quoi au-dessus de 30 000 festivaliers ? Pourquoi pas, les drones ont été inventés pour faire ce genre de saloperies. Et puisque ça se vend, vive les drones.

Inévitablement, arrivés au point de rupture les jeunes vont se lancer dans les réponses que leurs ainés n’osent pas donner… et faire ce que préconise ceyoutubeur qui envisage une descente en règle dans les banlieues pour régler les comptes.

Mais il y a mieux : le Président appelle les réservistes… « Appeler les réservistes » ça n’est pas innocent, en générale ça se fait à la veille d’un conflit armé… Ben oui, on est en guerre mais on ne s’en est pas encore rendu tout à fait compte…

Pour les plus jeunes qui ne savent plus : les « réservistes » sont des personnes qui ont fait leur service militaire pendant lequel ils ont appris le maniement des armes et à se battre pour de vrai, ils ne sont pas activement dans l’armée, ils sont en stand by dans le civil et peuvent être « mobilisés » et appelés instantanément sous les drapeaux pour être de vrais soldats opératifs. Ainsi en 1939 il y a eu « la mobilisation » et en 1940 la guerre…

Quelque chose est ambigu. Le pouvoir est en guerre contre le terrorisme c’est-à-dire l’extrême droite qui nous conduit aux heures les plus sombres etc., etc…

Qui sont ces jeunes qui s’engagent volontaires dans cette « Garde Nationale » ? Ben, des jeunes Français au casier judiciaire vierge qui « veulent être utiles », « défendre leur pays », « défendre leur famille »… olala, le contraire de la « racaille », des identitaires aux idées tout à fait de droite…

La question qui se pose : le Président est-il conscient de constituer une milice de droite qui est « dans le peuple français de souche » pour défendre leurs concitoyens de souche et qui pourrait faire bloc avec les forces de l’ordre pour défendre les Français, évidemment pas contre d’autres Français mais contre l’ennemi des Français… Avec les chasseurs et les clubs de tir, cela fait une armée parallèle directement compatible avec les forces de l’ordre dans lesquelles la colère gronde déjà… En France, un coup d’état serait-il possible ?

Le Président organise donc la résistance des citoyens contre le chaos que d’aucuns appellent « la guerre civile qui vient ». Mais tout ça en douce, petit à petit, comme la grenouille dans la marmite d’eau qui chauffe et puis tout d’un coup ça y sera, on y sera, on sera dans le conflit armé et on se promènera avec le fusil d’assaut en bandoulière comme en Israël.

Donc voilà nos pays dans un conflit armé réel contre le terrorisme, comme dans les pays africains, le Moyen Orient, la Chine, la Russie … le monde entier est en guerre contre qui ? Contre le terrorisme… islamique…

En raccourci cela veut-il dire le monde entier en guerre réelle contre l’islam ? Ça fait combien d’années qu’on entraine nos enfants avec des « jeux » vidéo dans lesquels le « jeu » consiste en « exploser l’ennemi » ? et même l’ennemi aux apparences « arabes »…http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/02/20/les-personnages-arabes-dans-les-jeux-video-des-stereotypes-qui-evoluent-lentement_4869001_4408996.html

Dans le temps on faisait le service militaire pour de vrai, maintenant on formate les cerveaux dès l’enfance, mais la guerre, elle, pourrait bien ne pas être virtuelle.

Anne Lauwaert

Retour à l'accueil