Clowns, guignols et pieds nickelés:les BD de tous les jours
Clowns, guignols et pieds nickelés

Les gags se succèdent avec une réjouissante rapidité.
Le gouvernement est plus embourbé que jamais dans la jungle de Calais où les prévisions du ministre de l'intérieur (progressivité délicate des évacuations) tournent à la bouffonade tragique pour ne pas dire à la bouffonerie. Le combat continue.

La déchéance de nationalité constitutionnalisée, conçue comme un pièga à destination de l'opposition, revient comme un boomerang dans la tête du génie de l'unité nationale. Le deuxième tour du boomerang arrive.

La réforme du code du travail parait en train de sauter pour mieux reculer, blessant au passage la malheureuse ministre du travail qui n'ayant jamais travaillé de sa vie a fait un faux mouvement. La chute est dure.

Expliquez moi. Poisse maudite ? Maladresse crasse ? Numéros pas au point ? Hallali sur le mec qui trébuche? Lâcheté insondable ? Incapacité congénitale ? Et on ne parle même pas de la belle prestation au salon de l'agriculture ni du sondage à 17% d'approbation !!

Sainte Rita, Madone des causes désespérées et Sainte des impossibles,

Ora pro eis !

Retour à l'accueil