Pourquoi:Abattre le FN(PS ou LR le souhaite???)

Comment abattre le FN ?

Comment abattre le FN ? (A lire jusqu’au bout s.v.p.)

La priorité des priorités actuellement, pour les prochaines élections de décembre et jusqu’en 2017, aussi bien pour le Parti Socialiste au pouvoir que pour les Républicains dans l’opposition, est d’éliminer totalement le Front National, d’une manière ou d’une autre, même au prix d’un « front républicain » (une alliance gauche droite sans demander l’aval des électeurs est en réalité anti-républicain) au second tour entre les deux partis complices.

Est-il nécessaire, pour atteindre ce but, de faire peur aux Français ? De faire peur à la France ? Et de mépriser ainsi 30% d’électeurs qui ont l’imbécilité de voter FN et Marine Le Pen ?

Est-il nécessaire de hurler sur les toits qu’offrir le pouvoir au FN serait une catastrophe nationale ! Voire européenne ! Voire mondiale !

Que ce serait l’effondrement de toutes les valeurs républicaines (si bien préservées jusqu’à présent, n’est-ce-pas…), de notre monnaie, de notre épargne, de nos entreprises, de notre agriculture, de notre culture, de nos exportations, de nos importations et, surtout, de voir tarir les arrivées de toutes les chances que sont pour la France les migrants, ou les réfugiés, au choix ?

Cette tactique n’est pas la bonne, messieurs les chefs de partis socialistes et républicains apparentés. Vous le constatez à chaque nouvelle élection et vous en périssez.

Il n’y a qu’une seule tactique pour « abattre » le Front National, pour éliminer définitivement Marine Le Pen, et je vais vous la dévoiler, au risque de me faire haïr par mes amis.

Vous voulez abattre le FN, discréditer Marine, voici l’unique moyen :

Laissez-lui prendre le pouvoir, laissez le FN gagner quelques régions, le Nord-Pas de Calais-Picardie, la PACA, et pourquoi pas l’Alsace Lorraine et, demain, en 2017, laissez Marine Le Pen entrer à l’Elysée.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Là vous aurez votre revanche, vous serez heureux d’assister à sa déconfiture promise. Vous aurez enfin gagné !

A cause des malheurs qui nous frapperont, le FN sera auto-éradiqué, Marine renvoyée dans ses foyers, Marion à ses études et Philippot entièrement à De Gaulle.

Vous pourrez poursuivre en toute impunité vos magouilles : un tour le PS, un tour les Républicains, et les autres… quels autres ?

Mais voilà, il y a peut-être un risque. Même un gros risque…

Supposons qu’une fois au pouvoir le FN et Marine Le Pen réussissent à nous sortir de la mélasse dans laquelle nous nous trouvons ?

Supposons que rien de ce que vous prédisez ne se réalise, au contraire. Qu’en récupérant notre souveraineté totale (comme c’est le cas de la Suisse par exemple) sans être devant l’obligation de construire des « murs », la croissance revienne, les exportations s’amplifient, les importations diminuent, les entreprises remplissent leurs carnets de bons de commande, les agriculteurs puissent vendre à des prix convenables, que notre épargne ne soit pas amputée, que notre immigration stoppe et qu’elle devienne « choisie », même si nous avons moins de « chances » pour le pays et un peu plus pour nous, pour notre ethnie (sic).

Supposons donc, mais vous ne pouvez pas le supposer, alors c’est vous, les Socialistes, les Républicains, qui seriez dans la mélasse jusqu’au cou, et pour longtemps.

C’est un pari.

Aurez-vous le courage de le tenter ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Retour à l'accueil