Vidéo : une Syrienne dénonce les faux réfugiés et les

manipulations occidentales - Par Christine Tasin

Voici un discours percutant à faire circuler. Une Syrienne prend la parole à Belgrade pour dénoncer les faux réfugiés et l’Occident lors de la manifestation organisée par le Mouvement national serbe « Obraz » de dimanche dernier.

Quelques phrases choc - Vidéo en fin d'article en anglais- traduction dans l'article.

Les personnes que vous voyez dans les rues de Belgrade en route pour l’Allemagne ou la Hollande, ne sont pas de vrais Syriens.

Laissez-moi vous poser cette question : si l’Occident ne veut pas que ces réfugiés périssent en mer, pourquoi ne lèvent-t-il pas les sanctions qui pèsent sur le peuple Syrien qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ?

Si ce n’est pas dans l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester [chez eux] en aidant l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et faire de la Syrie un pays sûr de nouveau ?

Pourquoi le reste des Syriens reste et résiste ?

Il dépouille la Syrie des gens qui peuvent reconstruire le pays. Il veut briser la Syrie et le peuple Syrien. D’un côté, il veut voler les docteurs syriens et leurs meilleurs étudiants et cela entraînera une fuite des cerveaux. Et d’un autre côté, les multinationales veulent une main d’œuvre bon marché de façon à baisser les salaires.

Jusqu’à maintenant, nous avons perdu cent mille soldats qui se battaient contre les extrémistes. Je n’ai pas entendu l’Occident pleurer sur ceux qui ont donné leur vie pour défendre la nation et laissant derrière eux des familles éplorées qui ont besoin d’aide.

Et d’un autre côté il s’efforce d’aider des personnes qui fuient leur pays. Beaucoup d’entre eux sont des djihadistes et, qui plus est, ils sont payés des milliers d’euros pour cela.

Laissez-moi vous dire que l’argent qu’ils dépensent pour venir est suffisant pour acheter une maison dans un endroit sûr en Syrie pour une famille de cinq personnes, et entreprendre un petit boulot et bien vivre.

Ce ne sont pas des réfugiés. Ce sont des migrants économiques.

Nos côtes sont très bien gardées, et pas un seul bateau de migrants ne part d’ici. Un autre motif est de faire sortir les chrétiens de Syrie, historiquement, l’une des premières terres chrétiennes. Ce que nous avons aujourd’hui en Syrie est similaire à ce que vous aviez en Serbie avant. Leur but : notre identité, notre unité et notre souveraineté.

Traduction de son discours en anglais par Denis

Chers amis, je suis là ainsi que le fier peuple Syrien pour vous parler à propos de la situation de mon pays, ce qui est important aussi pour la Serbie. Nous étions un peuple aimé et respecté. Avant cette guerre, notre plus gros problème était la Palestine. En regard de ce que nous avons aujourd’hui, nos problèmes étaient minces : nous voulions alors trouver une solution à la bureaucratie, la corruption dans certains domaines. Nous ne connaissions pas l’injustice, le terrorisme ou la criminalité. Nous avons beaucoup travaillé ces dix dernières années avant cette guerre et nous avions fait de gros progrès. Il y avait des choses importantes que la Syrie n’avait pas avant cette guerre.

Nous avions une profonde identité nationale. Les personnes que vous voyez dans les rues de Belgrade en route pour l’Allemagne ou la Hollande, ne sont pas de vrais Syriens. Ne vous méprenez pas sur ce que je dis, j’aime mon peuple, ceux qui se battent, pour la Syrie, pour notre patrie.

Oui, les civils souffrent de cette guerre, mais qui n’en souffre pas ?

Pourquoi le reste des Syriens reste et résiste ?

Si ils étaient de vrais réfugiés, ils auraient choisi de rester dans des endroits sûrs les plus proches de façon à ne pas entrer en conflit avec la police hongroise pour aller en Allemagne

Laissez-moi vous poser cette question : si l’Occident ne veut pas que ces réfugiés périssent en mer, pourquoi ne lèvent-t-il pas les sanctions qui pèsent sur le peuple Syrien qui ont déjà coûté 143 milliards de dollars à la Syrie ?

Si ce n’est pas dans l’agenda de l’Occident, pourquoi n’aide-t-il pas les Syriens à rester [chez eux] en aidant l’armée syrienne à se débarrasser des terroristes et faire de la Syrie un pays sûr de nouveau ?

Pourquoi n’aide-t-il pas à la reconstruction des maisons détruites avec l’argent qu’il dépense pour les réfugiés ?

Il dépouille la Syrie des gens qui peuvent reconstruire le pays. Il veut briser la Syrie et le peuple Syrien. D’un côté, il veut voler les docteurs Syriens et leurs meilleurs étudiants et cela entraînera une fuite des cerveaux. Et d’un autre côté, les multinationales veulent une main d’œuvre bon marché de façon à baisser les salaires.

Jusqu’à maintenant, nous avons perdu cent mille soldats qui se battaient contre les extrémistes. Je n’ai pas entendu l’Occident pleurer sur ceux qui ont donné leur vie pour défendre la nation et laissant derrière eux des familles éplorées qui ont besoin d’aide. Et d’un autre côté il s’efforce d’aider des personnes qui fuient leur pays. Beaucoup d’entre eux sont des djihadistes et, qui plus est, ils sont payés des milliers d’euros pour cela.

Laissez-moi vous dire que l’argent qu’ils dépensent pour venir est suffisant pour acheter une maison dans un endroit sûr en Syrie pour une famille de cinq personnes, et entreprendre un petit boulot et bien vivre. Ce ne sont pas des réfugiés. Ce sont des migrants économiques.Après quatre ou cinq ans, notre nation respecte toujours ses engagements internationaux. Nos côtes sont très bien gardées, et pas un seul bateau de migrants ne part d’ici. Un autre motif est de faire sortir les chrétiens de Syrie, historiquement, l’une des premières terres chrétiennes. Ce que nous avons aujourd’hui en Syrie est similaire à ce que vous aviez en Serbie avant. Leur but : notre identité, notre unité et notre souveraineté.

Longue vie à la Serbie !

Je veux souligner que les nations serbe et syrienne ont toujours été amies. Nous avons une communauté orthodoxe grande et respectée. La Syrie n’a pas reconnu l’indépendance du Kosovo et nous avons beaucoup d’ennemis communs. Vous devriez savoir que quand vous combattez les politiciens qui œuvrent pour le nouvel ordre mondial, les intérêts des USA et les migrations massives, vous sauvez en même temps beaucoup de vies humaines. Nous sommes alors plus liés. Ce sont les mêmes terroristes albanais qui se battaient au Kosovo qui sont aujourd’hui en train de tuer des civils en Syrie. Et ceci est rendu possible par l’intermédiaire des mêmes politiciens corrompus aux USA, leurs alliés de l’UE, et leurs affidés ici en Serbie. Et faites attention que la vague de migration ne revienne pas en Serbie un de ces jours.

Chers amis, ce que je vous demande aujourd’hui, c’est d’être à nos côtés en tant que peuple. En nous défendant, vous vous défendez vous-mêmes. Soyez avec nous dans notre armée et dans notre cause juste parce que, si nous perdons cette guerre, le djihadistes ne s’arrêteront pas à la Syrie

Ensemble, nous résisterons jusqu’à la victoire.

Merci.

Sources : https://m.youtube.com/watch?v=XbJ49oLS24A

Christine Tasin

les faux réfugiés et les manipulations occidentales

Arnaque – Des immigrés qui ne sont

pas plus syriens que vous et moi

mais

qui achètent de faux passeports

syriens

IN EUROPE, INTERNATIONAL, SYRIE / BY PIERRE-ALAIN DEPAUW / ON 5 SEPTEMBRE 2015 AT 16 H 17 MIN /

Fabrice Leggen, directeur exécutif de l’agence Frontex, avait déjà expliqué depuis plusieurs jours que ses services savent que des faux passeports syriens sont vendus en Turquie aux immigrés en partance vers l’Europe.

Les immigrés qui proviennent du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord et qui parlent arabe achètent ainsi un sésame pour être reconnus réfugiés en Europe.

Dans tous les pays de l’UE, des services de police constatent cette émergence de faux passeports syriens. Mais la manipulation politico-médiatique en cours interdit d’en parler car cela confirmerait bel et bien que ces immigrés ne fuient pas la guerre mais cherchent tout simplement à profiter de l’assistance sociale en Europe.

Mais il apparaît maintenant que ces faux passeports syriens ne sont plus simplement vendus en Turquie mais aussi sur notre continent. Les agents des douanes allemandes ont saisi des colis contenant de faux passeports syriens destinés à être vendus illégalement aux demandeurs d’asile.

Retour à l'accueil