Je propose de former 6300 migrants pour ?

Je propose de former 6300 migrants et de les renvoye combattre Daech en Syrie

Les jeunes migrants doivent passer du statut de « clochard » et de« vaincu » à celui de « guerrier », capable de vaincre DAECH.

Face au péril et au chaos engendrés par DAECH, le sauvetage del’Occident et des Etats menacés par l’organisation terroriste se fera avec les patriotes, les militaires de la Nation et les cadres de réserve de l’armée, et tous les Français soucieux de s’opposer aux intégristes musulmans. Dans cet esprit, j’ai fait une proposition au ministre de la Défense Nationale, Jean-Yves Le Drian : pour tous les migrants qui arrivent en France, trier et isoler, dans des casernes désaffectées, tous les éléments mâles âgés de 17 à 46ans. Puis, avec des cadres d’active et des officiers de réserve,transformer ces fuyards en « bataillons Bigeard », à raison de 15 hd’entraînements par jour sur sept mois.A l’issue de cette formation intense, qui devrait être très médiatiséepour tous les migrants mâles qui souhaitent rejoindre la France, les« bataillons de migrants » seraient engagés comme infanterie sur le front Syrien face à DAECH.

Vu les chiffres de migrants arrivés en France communiqués par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, surnommé « R2 – D2 »par de nombreux députés socialistes, il y aurait la possibilité, si on s’en donne les moyens, de former 9 bataillons de 700 hommes chacun, qui seraient bien entendu accueillis en libérateurs, dans quelques mois, dans leurs pays d’origine.Chaque lecteur trouvera, ci-dessous, l’intégralité de ma proposition au Ministre de la Défense Nationale qui peut, en acceptant notreidée, montrer à tous les Français qu’il est un grand patriote plutôt qu’un doctrinaire.

« Monsieur le Ministre,

Je vous confirme, via ce courrier mailé, tous les termes de mon

courrier postal du 7 septembre 2015, resté sans réponse, sur

l’impérieuse nécessité de former les réfugiés hommes Syriens et

Irakiens, afin qu’ils puissent sauver leur pays.

La première étape devra être la suivante : pour tous les migrants

qui arrivent en France, il faudrait faire un tri et isoler, dans des

casernes désaffectées tous les éléments mâles âgés de 17 à 46

ans. Avec des amis officiers de réserve, si on nous accorde

quelques moyens, on veut bien transformer ces fuyards en

« bataillons Bigeard », à raison de 15 h d’entraînements par

jour sur sept mois. Puis, on les utilise comme infanterie sur le front

Syrien face à DAECH.

Une bonne pub de cette transformation des fuyards en combattants

de première ligne rendrait la France moins attrayante pour tous les

candidats à la migration vers notre Pays.

Sans me prendre pour Henri Guisan ou feu Marcel Bigeard (qui m’a

témoigné son estime et son amitié jusqu’à son décès), je suis prêt,

dès demain matin, avec des cadres du 6 ème BCA et du 67 ème

BCA, à prendre en charge 700 de ces fuyards, dans la caserne

désaffectée d’Auxonne, pour transformer ces « débris Syriens » en

serveurs de mortiers, fantassins, démineurs, commandos (pour les

meilleurs). Puis, direction le Front !!!!

Je propose Auxonne parce que la caserne est sécurisable avec ses

hauts murs et ses deux entrées moyen-âgeuses, pour éviter les

intrusions, mais aussi les fuites des futurs combattants à l’hôpital

d’en face ou dans les bistrots environnants.

Vu les chiffres de migrants arrivés en France communiqués par le

Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, il y aurait la possibilité, si

on s’en donne les moyens, de former 9 bataillons de 700 hommes

chacun, qui seraient accueillis en libérateurs, dans quelques mois,

dans leurs pays d’origine.

Restant à votre disposition pour tout renseignement

complémentaire, je vous assure, Monsieur le Ministre, de mes

sentiments respectueux et patriotiques.

Francis GRUZELLE… »

Dans ce contexte, braves gens, ne dormez que d’un oeil !

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

Retour à l'accueil