Des muezzins à la place de l'angélus. C'est une digue de plus qui vient de sauter dans le combat que la République devrait mener contre le communautarisme. Le site internet d'obédience musulmane http://www.desdomesetdesminarets.fr/se réjouit que quelque part en France une mosquée ait décidé de briser le tabou de l'appel à la prière chanté à travers une sono par un muezzin. Une vidéo témoigne de ce nouvel acte de soumission de la France à l'Islam, tel que le prophétisait Michel Houellebecq. Pas de réaction officielle du Ministre des Cultes ou des libres­penseurs qui ont déployé tant d'énergie contre les crèches de Noël et qui s'évertuent à ce que les cloches de nos églises se taisent et ne carillonnent plus deux fois par jour l'angélus. Une fois encore, le deux poids deux mesures est à l'œuvre au détriment de la perte de notre identité.

Retour à l'accueil