Et certains ? continuent de voter UMPS!

Remarques aux naïfs qui persistent à voter UMPS !

Publié le 1 avril 2015 par Josiane Filio - Article du nº 401

Que l’on se tourne vers les gauchistes du P.S. ou les faux-droitistes de l’U.M.P. qu’il serait vain de tenter de départager pour le titre de plus grand menteur … nous trouvons les mêmes réflexes de mauvaise foi, de dénigrement et même de diffamation envers … le FN qui cristallise à lui seul toutes leurs méchantes attentions, leurs stratégies … pour échapper à la terrible frousse qu’il leur provoque ; frousse qu’il puisse leur retirer la manne de privilèges en tous genres qu’ils se sont appropriés à tour de rôle, depuis plusieurs décennies, et qu’ils ne veulent lâcher à aucun prix. Raison pour laquelle ils sont toujours prêts à toutes les forfaitures, sans l’ombre d’un remord.

Il est donc extrêmement étonnant de constater que malgré toutes ces évidentes mauvaises intentions ajoutées à un manque total de fair play, des citoyens soient encore fascinés par ces manipulateurs au point de croire en leurs derniers mirages, et voter encore pour eux.

A gauche, les deux charlots qui au lendemain des tueries de janvier se sont prétendus « Charlie », défenseurs de la liberté d’expression, ont sans doute été terrassés par une foudroyante crise d’amnésie sur ce sujet … ou alors ils n’ont pas du tout la même définition que nous du mot « liberté » ! Parce que dès que l’on se penche sur certaines de leurs actions … on constate une énorme mystification.

Jugez-en, en visionnant cette vidéo qui en quelques minutes démontre la manière dont le premier ministre, met en pratique au quotidien son respect de cette fameuse liberté d’expression, avec la complicité des magistrats gauchistes … attitude qui de surcroît ne date pas d’hier :

Quand Hollande et Valls bafouent la liberté d’expression

- Prison ferme pour un citoyen en colère ayant osé interpeller Hollande, mais du sursis pour ceux qui se sont livrés dernièrement à l’attaque du RER D : Justice à deux vitesses !

- Journalistes limogés en 1999 lorsque Valls était chargé de communication du Premier ministre Lionel Jospin. Ainsi que le rappelait il y a un an, Altana Otovic dans Bd Voltaire :

« Alors, si ce ministre qui aime tant la République est capable de lui porter des coups si violents, on peut bien s’inquiéter du sort qu’il réserve à ceux qu’il n’aime pas. »

Et effectivement à l’époque, Claude Sérillon s’était vu remercié de France 2 pour, selon Manuel Valls « n’avoir pas posé les bonnes questions » !!!

« Il était question de chômage et Claude Sérillon avait relevé, dans un impardonnable élan d’insolence, l’incohérence d’un gouvernement qui n’avait pas agi conformément à ses promesses... Valls a appelé Pierre-Henri Arnstam, directeur de la rédaction, le lendemain matin pour dire son mécontentement : «Ce qui s’est passé hier soir était scandaleux. Claude Sérillon était agressif, il a posé de mauvaises questions.» «C’étaient pas de mauvaises questions. C’étaient de mauvaises réponses», avait alors rétorqué P.H. Arnstam… Quelques semaines plus tard, les deux furent virés. Pour atteinte à la République, assurément. » Altana Otovic.

http://www.bvoltaire.fr/altanaotovic/quand-manuel-valls-faisait-virer-des-journalistes,47196

http://www.info-contre-info.fr/politique-video/libertes-manuel-valls-virer-un-journaliste-ne-pose-bonnes-questionset-prison-ferme

Mais je m’en voudrais de ne taper que sur les gauchistes, alors que bien des élus d’une pseudo droite, moribonde de trop de compromis avec les précédents, présentent un même profil manipulateur que leurs « opposants » de gauche. Car malgré leur récent succès aux départementales, dû justement à certaines alliances avec le PS (contrairement au « ni, ni » martelé par leur chef de file) leur mollesse, leur mépris des électeurs pour certains d’entre-eux, et leur collaboration avec l’islam maintenant ouvertement conquérant … ne sont pas du goût de tous leurs électeurs.

Néanmoins, je m’étonne qu’encore trop de mes concitoyens soient assez naïfs (ou stupides), ou bien victimes d’une mémoire très défaillante, et puissent encore faire confiance à un parti qui a bel et bien trahi la France et les Français, le jour où ils ont entériné l’Union Européenne, telle qu’elle avait pourtant été refusée par une majorité de citoyens !

Comment peut-on oublier cela, alors que chaque jour nous confirme un nouveau recul de notre Nation devant les diktats de Bruxelles ?

Comment peut-on oublier cela, alors qu’ils ne s’opposent pas énergiquement au détricotage de nos valeurs, entreprises par le P.S., quand ils ne votent pas carrément avec eux ?

Comment peut-on oublier que le karcher promis par l’hypocrite Sarkozy pour nettoyer les quartiers soumis aux racailles, n’a pas été utilisé une seule fois pendant cinq ans, alors qu’au contraire il se livrait à une honteuse dhimmitude envers l’islam « de » France, et vendait une partie des « bijoux de famille » à ses amis du Qatar ?

Enfin comment ne peut-on pas sauter au plafond quand Sarkozy pavoise parce qu’il confond la victoire de son parti (aidé de l’UDI) dimanche, à une élection locale … avec son propre triomphe, se voit déjà en sauveur de la France, à nouveau élu en 2017 … et pour faire bonne mesure accuse le PS de ses propres tares : mensonges et trahisons, montrant ainsi le même profil que Valls !

Zorro va arriver … hé hé

Sans blague ?

La démonstration me semble évidente que pratiquement tous ces lascars sont pour la plupart, interchangeables, dans leur obsession de leur carrière et les avantages qui vont avec, avant l’intérêt bien compris de la France et des Français.

D’où ma surprise devant leurs scores de dimanche, malgré toutes les forfaitures des uns et des autres, à commencer par l’accaparation du pouvoir et leur acharnement anormal et anti-démocratique contre une même formation, avec laquelle ils ne veulent surtout pas partager le gâteau dont ils se gavent depuis trop longtemps !

Il est donc assez incompréhensible pour moi, que la grande majorité des citoyens, aspirant à un véritable changement, puisse encore élire des représentants se réclamant de ses deux entités manipulatrices.

Que ceux qui ont donné leur chance à un maire frontiste, soient satisfaits dans une grand proportion, n’a pas l’air d’avoir effleuré ceux qui, trop nombreux, ont écouté les sirènes maléfiques crachant sans cesse leur venin sur l’unique parti républicain … ne leur en déplaise !

Josiane Filio

Anti démocrates

Le mensonge est sa passion.

Retour à l'accueil