Le 22 et le 29 Mars,soyez dignes d'être Français.

Valls a l’intention de démissionner !

Valls au bord de la crise d’apoplexie… Tomber plus bas tu meurs… C’est ainsi que l’on pourrait qualifier le comportement du Premier Ministre lorsqu’on écoute ses diatribes à l’encontre du Front National mais aussi du peuple qu’il a qualifié dernièrement de petits gens. Le ministre, bien loin des préoccupations des Français s’engage dans le combat électoral des départementales après s’être engagé dans celui des législatives du Doubs. Pourtant il sait déjà que le PS ne résistera pas à la médiocrité de la politique menée par son gouvernement, que le peuple a déjà condamné.

Mais quel but poursuit-il donc ?

Plus de doute maintenant, car en s’engageant personnellement, avec autant d’implication dans un combat qu’il sait perdu d’avance, il sera en mesure de présenter la démission de son gouvernement, sans avoir à dissoudre l’assemblée. Ce faisant il se présentera libre de toute contrainte à l’université du Parti Socialiste au mois d’aout 2015. Ses concurrents seront pour la majorité toujours « coincés » par leurs charges électorales ; en tant qu’ancien Premier Ministre il pourra se prévaloir aux yeux de sa caste d’une carrure de présidentiable et sera donc l’outsider naturel pour représenter la Gauche en 2017. Si cela peut étonner compte tenu de ses résultats pour le moins catastrophiques, il ne faut pas oublier que le PS applique une stratégie déjà éprouvée par le passé. Mais voilà, aucune guerre ne se ressemble et comme à son habitude Manuel Valls à une guerre de retard.

Obnubilé par sa carrière, il se fout royalement du peuple !

Pendant ce temps le chômage continue de monter, le pouvoir d’achat de descendre, de plus en plus de djihadistes sont recrutés par des fondamentalistes plus actifs que jamais, les kalachnikovs arment les mains des voyous, on nous amène progressivement vers la retraite à 68 ans, on détruit notre système de santé, on nous écrase d’impôts et des professeurs du Maghreb viennent, payés par l’Education Nationale, donner des cours de renforcement dans les « langues d’origines ».

Il veut partir, ça tombe bien nous voulons qu’il parte !

Si le 22 mars et à fortiori le 29, le peuple confirme que le Front National est le premier parti de France, Manuel Valls n’aura d’autre choix que de démissionner au risque d’être le Premier Ministre le plus ridicule de l’histoire de France. Il faut que le peuple profite de ces élections départementales pour rappeler à ce gouvernement qui nous traite de sans-dents, d’illettrés, de petits gens et bientôt de bas peuple, qu’en France c’est justement le peuple qui commande !

Retour à l'accueil