1400 DJIHADISTES FRANCAIS EN SYRIE CONTINUENT DE TOUCHER LEURS INDEMNITÉS

: 1400 DJIHADISTES FRANCAIS EN SYRIE CONTINUENT DE TOUCHER LEURS INDEMNITÉS CHOMAGE RSA ETC

les 1400 djihadistes de France en Syrie continuent de toucher jusqu’à 2200/mois

Mike Borowski

Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

On comprend en lisant le titre pourquoi les chefs de l’Etat islamique sont aussi friands de djihadistes venant de France. En plus d’être le contingent le plus garni, ils sont les plus fanatisés mais surtout grâce à notre Etat complice ils rapportent le plus d’argent.
> > > > > > > > Ainsi, nous apprenons par Alain Marsaud député des français de l’étranger « les CAF de la région Sud-Ouest compteraient une dizaine de cas de personnes parties faire le djihad en Syrie et qui toucheraient toujours leurs allocations. L’un d’eux continuerait par exemple de percevoir 2.200 euros chaque m
ois. » http://fr.novopress.info/176311/partis-faire-djihad-continuent-toucher-jusqua-2200e-d-allocations-mois/


> > > > > > > > La soeur de Mohamed Merah par exemple en tant que mère isolée de 4 enfants touche quand à elle 2500 d’allocations familiales, alors que celle-ci se trouve en Algérie et que le père de 2 des 4 enfants est en Syrie pour faire le djihad et utilise cet argent pour financer des armes. http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/2500-euros-par-mois-d-aides-sociales-pour-la-soeur-de-mohammed-merah/


> > > > > > > > Pourtant ces nouvelles ne gênent personne au gouvernement. Que des gens soient financés par l’argent du contribuable français qui pour la plupart du temps n’a droit à pas grand-chose, afin de retourner les armes contre notre pays, c’est pour élites éclairées une normalité.
> > > > > > > > La France a donc pour obligation de financer le gîte et le couvert à tous ces ennemis extérieurs. Il s’agit visiblement d’une obligation. Comprenez notre pays doit avoir le poids de la culpabilité de tous les méfaits passés contre nos « chances pour la France ». Nous devons payer pour nous faire prochainement saigner, ce sont nos gouvernants qui depuis 30 ans en ont décidé ainsi.
> > > > > > > > Jusqu’au jour où d’autres Kouachi et Coulibaly feront un nouveau carnage, nous aurons ainsi droit à une nouvelle unité nationale, avec une nouvelle manifestation. Mais comme toujours rien ne changera. L’affaire Merah n’a pas empêché, l’affaire Nemmouche, qui n’a pas empêché les frères Kouachi, et Coulibaly. Un peu comme si nos gouvernants avaient sacrifié la France et les français en faveur d’autres. Parfois je me pose cette question et en découvrant chaque jour tous ces disfonctionnements je me réponds que ce sacrifice est une évi
dence.

Retour à l'accueil