Supercherie politique.

Dur dur ....No more comment

Quand j’entends tous ceux qui appelaient à la censure de Zemmour, il y a quelques jours, disserter aujourd’hui sur la liberté d’expression…

Quand j’entends que le même ministre de l’intérieur, qui affirmait le 5 août 2014 qu’appeler au djihâd n’était pas un délit, déclare maintenant que tout sera mis en œuvre pour neutraliser les assassins musulmans qui mettent en œuvre la guerre sainte…

Quand je vois ces élus se gargariser des termes de laïcité et de république alors qu’ils les violent journellement dans leur pratique politique en finançant associations musulmanes et mosquées sans aucun contrôle ou en pratiquant l’ostracisme envers les patriotes et les islamolucides dans un front républicain qui n’a de républicain que le nom…

Quand le CFCM qui hier accusait de blasphème les dessinateurs de Charlie Hebdo se plaint que « ces meurtres portent un coup à l’ensemble des musulmans »…

Quand l’immense majorité de la presse qui hier appelait Charlie Hebdo à plus de responsabilité lors de la diffusion des caricatures de Momo, se disent totalement solidaires des 12 morts d’hier…

Quand les journalistes d’I-Télé, qui n’ont pas hésité à demander l’éviction de leur collègue Zemmour à cause des thèses qu’ils ne pouvaient plus supporter, rendent compte de manifestations spontanées pour défendre la liberté d’expression sans ciller…

Quand notre président affirme qu’il portera toujours le message de liberté de Charlie Hebdo alors qu’il n’a pas hésité à laisser croupir en prison une année durant un jeune nationaliste sans justification (Esteban Morillo)…

Quand j’entends ce président demander à ce que nous soyons tous rassemblés, eux qui ont créé cette situation et nous qui en pâtissons…

Quand on nous annonce que le Qatar et l’Arabie Saoudite dénoncent l’attentat contre Charlie Hebdo alors que ces deux pays financent largement l’islamisation de la France…

Retour à l'accueil