Pour l’État Islamique de Palestine= être antisémite

Les députés de gauche votent pour l’antisémitisme

Le 2 décembre dernier, au lendemain de l’agression antisémite de Créteil, les députés de gauche ont voté une résolution invitant le gouvernement français à « reconnaître l’État de Palestine en vue d’obtenir un règlement définitif du conflit ». (8)

Ce vote n’est rien d’autre qu’une récompense donnée aux organisations terroristes musulmanes « palestiniennes », dont le but déclaré est la destruction d’Israël et l’extermination mondiale des juifs. (9)

Ce vote est donc un vote en faveur de l’antisémitisme – et pas n’importe quel antisémitisme, mais le pire de tous : l’antisémitisme génocidaire.

L’alliance des responsables de gauche avec les musulmans antisémites

Ce vote est aussi un soutien apporté aux musulmans « français » qui ont manifesté, en juillet et août derniers, dans de nombreuses villes de France, en faveur du Hamas. (10)

Du reste, le 23 juillet dernier, 31 députés socialistes avaient participé à une grande manifestation pro-Hamas, dans les rues de Paris. (11)

Quelques jours auparavant, un délégué écologiste d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Pierre Minnaert, n’avait pas hésité, sur le site Twitter, a justifier les attaques contre des synagogues, prouvant, comme si cela était nécessaire, que l’idéologie écologiste est plus que soluble dans l’antisémitisme. (12)

Il y a 3 ans, c’est la CGT (donc le parti communiste français) qui déclarait sa volonté de participer à une flottille chargée de ravitailler les terroristes du Hamas dans la bande de Gaza. (13)

On pourrait multiplier les exemples de la collaboration active des responsables de gauche avec les musulmans antisémites.

Les Français sont excédés par les tartufes de gauche

Les Français sont excédés par les dirigeants de gauche, qui insultent le peuple français en prétendant que l’antisémitisme provient de notre pays, puis votent une résolution en faveur de terroristes musulmans exterminateurs de juifs. (14)

Les Français sont excédés par l’hypocrisie des manifestants de gauche, qui s’acoquinent avec des racailles musulmanes hurlant « Mort aux juifs ! », tout en prétendant condamner l’antisémitisme. (15)

Les Français sont excédés par les donneurs de leçons de gauche, qui calomnient notre pays et notre peuple, pendant que leurs électeurs musulmans attaquent les juifs dans notre pays.

Les Français sont excédés par les méprisables tartufes de gauche, qui se précipitent avec un empressement pervers au chevet des juifs victimes, agressés, tabassés, torturés, égorgés, assassinés, massacrés, gazés, exterminés mais qui détestent les juifs vivants, vaillants, combatifs, qui se défendent contre leurs agresseurs musulmans. (16)

Les médias et les dirigeants de gauche sont coupables de l’explosion de l’antisémitisme musulman en France

Quand on accroît l’immigration, on encourage l’antisémitisme.

Quand on facilite la construction de mosquées, on encourage l’antisémitisme.

Quand on prétend que ce n’est pas un délit de prôner le djihad, on encourage l’antisémitisme.

Quand on calomnie systématiquement Israël, seul État juif de la planète, on encourage l’antisémitisme.

Quand on défile en faveur de Gaza et du Hamas, on encourage l’antisémitisme.

Quand on vote en faveur d’un État Islamique de Palestine, on encourage l’antisémitisme.

Quand on veut attirer le vote des musulmans « français », on encourage l’antisémitisme.

Quand on refuse de dénoncer l’islam, on encourage l’antisémitisme.

La lutte contre l’islam, cause nationale

Ce n’est pas de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme qu’il faut faire une cause nationale, c’est de la lutte contre l’islam.

Puisque la haine génocidaire anti-juive est inscrite au cœur de l’islam, la seule façon de faire disparaître cet antisémitisme d’importation est d’expulser en masse les musulmans racistes hors de France, comme le prône, pour l’ensemble de l’Europe, le dirigeant hollandais Geert Wilders. (17)

Tant qu’il y aura des musulmans extrémistes, radicaux, terroristes, militants, fanatiques, fondamentalistes, totalitaires, traditionalistes en France, les agressions racistes anti-juives continueront, et même se multiplieront.

Il n’y a qu’une solution : il faut expulser l’islam hors de France !

Professeur Franklin

Notes :

1) Sur les agressions antisémites en France, voir notre article :

Seule l’expulsion massive des musulmans racistes mettra fin aux agressions antisémites

2) Ce fait est confirmé par les données du SPCJ, Service de Protection de la Communauté Juive, dont un collègue de l’auteur a pu consulter le fichier.

3) Mions : une plainte déposée pour une agression verbale antisémite à l’école

4) Voir le tableau au bas de la page 21 du rapport de la Fondation pour l’Innovation Politique (Fondapol), publié en novembre 2014, ainsi que le commentaire : « Les musulmans répondants sont deux à trois fois plus nombreux que la moyenne à partager des préjugés contre les Juifs. La proportion est d’autant plus grande que la personne interrogée déclare un engagement plus grand dans la religion ».

L’antisémitisme dans l’opinion publique française

On peut télécharger ce rapport ici.

5) Ce phénomène est magistralement analysé par Pierre-André Taguieff dans son livre capital « La nouvelle judéophobie » (Mille et une Nuits, 2002).

On lira aussi avec profit l’article fondamental de Robert S. Wistrich : « L’antisémitisme musulman, un danger très actuel ».

6) Manuel Valls à Cergy pour la nouvelle mosquée

Valls inaugure la Grande mosquée de Strasbourg

7) Ce sont la mosquée Arrahma (Nantes-Nord), la mosquée Assalam (quartier de Malakoff), et la mosquée du quartier de Bellevue. Voir la vidéo de Maxime Lépante :

Les mosquées envahissent la France

8) Voir notre article dénonçant cette résolution inique :

16 arguments contre l’État Islamique de Palestine

On peut consulter les résultats du scrutin sur le site de l’Assemblée Nationale, et y apprendre quels députés ont voté pour l’État Islamique de Palestine, et lesquels ont voté contre :

Scrutin public sur la proposition de résolution portant sur la reconnaissance de l’État de Palestine

9) La charte du Hamas appelle à la destruction d’Israël, dans son préambule, et au génocide mondial des Juifs, dans son article 7.

Voir la traduction de ce document par Jean-François Legrain, chercheur au CNRS.

10) Voir l’ahurissante déclaration de Benoît Hamon, rapportée par le Canard Enchaîné : « Cette résolution [est le] meilleur moyen pour récupérer notre électorat de banlieue et des quartiers, qui n’a pas compris la prise de position pro-israélienne de Hollande, et qui nous a quittés au moment de la guerre à Gaza ».

Benoit Hamon veut reconnaître un État Palestinien pour « récupérer l’électorat de banlieue et des quartiers »

En somme, les socialistes sont prêts à livrer les 6 millions de Juifs israéliens en pâture aux terroristes « palestiniens », en échange du vote des musulmans « français »…

11) Liste des 31 députés socialistes ayant appelé à participer à la manifestation pro-Hamas, le mercredi 23 juillet 2014 :

Ces élus PS qui appellent à manifester contre les violences à Gaza

12) «Quand les synagogues se comportent comme des ambassades, il n’est pas étonnant qu’elles subissent les mêmes attaques», a tweeté l’écologiste Pierre Minnaert.

Un écologiste justifie les attaques de synagogues

13) La CGT est partie prenante de l’opération « un bateau pour Gaza »

14) Voir l’ignoble discours que Bruno Le Roux, président du groupe socialiste de l’Assemblée Nationale, a prononcé, le 28 novembre, lors du débat sur la reconnaissance de l’État de « Palestine » : « Dans notre pays, l’antisémitisme est français, il puise sa source dans notre propre culture, dans ce qu’elle a de misérable, d’abject, et d’odieux. L’antisémitisme, dont on peut constater la recrudescence, n’est pas alimenté par les événements du proche-Orient, c’est se voiler la face que de penser cela ».

Grave mensonge ou déni de réalité socialiste ? Bruno Le Roux : « Les actes antisémites ne sont pas liés à la situation internationale »

On peut voir la vidéo de ce discours ici (les propos dénoncés sont tenus à partir de 9:39).

15) Lors de la manifestation du 13 juillet dernier, dans les rues de Paris, ont retenti les cris de « Mort aux juifs ! », ainsi que de nombreux autres cris antisémites :

« Mort aux juifs ! » ; « On va vous cramer ! » ; Des blessés après la manifestation pro-Hamas à Paris

16) Voir les campagnes de calomnie ourdies par les militants de gauche contre l’armée israélienne (qui protège Israël contre les terroristes musulmans), et, en France, contre la Ligue de Défense Juive (qui assure la protection des manifestations de la communauté juive contre les antisémites musulmans).

Retour à l'accueil