Le terrorisme en Afrique! (par Renseignor)

… TERRORISME …
Lashkar-e-Taiba envisagerait de frapper Bollywood et la faculté des sciences de New Delhi...
Lashkar-e-Taiba, un groupe terroriste pakistanais, planifie des assauts contre Bollywood, la faculté des
Sciences défensives de New-Delhi, le temple de Somnath et les leaders du parti politique Shiv Sena.
Ces informations ont été recueillies auprès d'un dénommé David Hadley, arrêté aux États-Unis, lors
d'une conversation téléphonique avec un autre suspect s’appelant Hossein Rana, de nationalité
pakistano-canadienne. Les informations, ainsi collectées de cette conversation téléphonique ont été
mises à la disposition d’un tribunal à Chicago et elles seront utilisées au cours du procès de Hossein
Rana. Lashkar-e-Taiba compte parmi les organisations terroristes les plus actives de l’Asie du Sud qui
perpètrent des attentats terroristes au Pakistan.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 18-11-2014)
Cinq morts après une frappe de drone américain dans le Nord Waziristan...
Au moins cinq personnes ont été tuées et trois autres blessées quand un drone américain a lancé des
missiles contre une maison dans la région tribale pakistanaise du Nord Waziristan, ont rapporté les
médias locaux. L'avion sans pilote des États-Unis a tiré deux missiles contre une maison, repaire
supposé de militants, dans la zone de Datta Khel du Nord Waziristan, où l'armée pakistanaise mène
une opération majeure contre les militants depuis le 15 juin, a rapporté ARY News.
(Radio Chine international, le 21-11-2014)
Attentat suicide à la voiture piégée dans la capitale afghane...
Un puissant attentat suicide des taliban contre une société de sécurité dirigée par un ex-soldat
britannique a tué deux gardes afghans mardi matin dans la capitale afghane, ont indiqué les autorités.
L'explosion, la dernière d'une longue série commise ces dernières semaines en Afghanistan, a eu lieu
dans l'est de Kaboul vers 06H30 (02H00 GMT) et a secoué les fenêtres des habitations dans une
grande partie de la ville. Deux gardes afghans ont perdu la vie dans cet attentat, a indiqué le général
Zahir Zahir, chef de la police de Kaboul, qui s'est rendu sur les lieux de l'attentat, ajoutant qu'un
étranger avait également été blessé.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 18-11-2014)
Le groupe armé Ansar Al-Charia placé sur la liste onusienne des organisations terroristes...
Le Conseil de sécurité de l'ONU a annoncé, hier, ajouter à sa liste terroriste le groupe armé libyen
Ansar Al-Charia en raison de ses liens avec Al-Qaïda. Un embargo sur les armes, gel des avoirs et une
interdiction internationale de voyager visent désormais les membres du groupe islamiste radical. C'est
entré en vigueur à la demande du Royaume-Uni, de la France et des États-Unis.
(Médi-1, le 20-11-2014)
Le groupe djihadiste libyen Ansar Al-Charia est désormais classé organisation terroriste par l'ONU. Le
Conseil de sécurité l'a ajouté sur sa liste noire. À la demande du Royaume-Uni, de la France et des
États-Unis un embargo sur les armes, un gel des avoirs et une interdiction internationale de voyager
visant ses membres sont entrés en vigueur.
(La voix de l'Amérique, le 20-11-2014)
Les États-Unis inquiets devant la possible allégeance à l’État islamique de factions libyennes
extrémistes...
Les États-Unis ont indiqué mercredi qu'ils surveillaient étroitement la situation dans l'est de la Libye,
alors que des informations évoquent des factions extrémistes dans la région ayant prêté allégeance à
l’État islamique. « Nous avons pris connaissance des informations selon lesquelles des factions
extrémistes violentes ont prêté allégeance à l'EIIL et cherchent à s'associer avec lui » a déclaré le
porte-parole du département d’État Jeff Rathke. Dans la ville de Derna, dans l'est de la Libye, des
dizaines de combattants islamistes auraient prêté allégeance à Abou Bakr Al-Bagdadi, le dirigeant de
l’État islamique.
(Radio Chine international, le 20-11-2014)
Nouvelle opération de la police kényane dans une moquée de Mombasa...
La police kényane a effectué une nouvelle descente dans une mosquée de la ville portuaire de
Mombasa dans la nuit de mardi à mercredi. C'est ce qu'affirment des sources policières. La police

kényane avait déjà mené, lundi, des descentes dans deux mosquées de Mombasa soupçonnant des
personnes fréquentant ces lieux de culte de liens avec les islamistes somaliens d'Al-Shabaab. Les
autorités kényanes ont fermé deux grandes mosquées de Mombasa et renvoyé devant la justice treize
personnes. Selon le gouvernement de Mombasa, les mosquées de Masjib Moussa et Sakina dans le
centre ville resteront fermées jusqu'à nouvel ordre. Elles ont été bouclées par la police. Treize
personnes ont été inculpées de possession de matériels explosifs. Ce lundi, la police a effectué des
descentes musclées dans ces mosquées soupçonnées d'abriter des sympathisants des islamistes
somaliens. Plus de 250 personnes ont été arrêtées. Un jeune de vingt ans a été tué pendant
l'opération. La police kényane affirme qu'il avait tenté de jeter une grenade sur les forces de l'ordre.
(La voix de l'Amérique, le 19-11-2014)
Au Kenya, 28 passagers d'un bus exécutés par des islamistes somaliens d'Al-Shabaab...
Au Kenya les terroristes d'Al-Shabaab ont pris d'assaut un autobus à la frontière somalienne et exécuté
28 passagers non musulmans après avoir fait le tri entre les passagers musulmans et les autres.
(Kol Israël, le 22-11-2014)
Au moins 13 morts et 65 blessés après un attentat suicide dans le nord-est du Nigeria...
Le Nigeria a été frappé par un nouvel attentat. Une kamikaze s'est faite exploser sur un marché dans
l’État de Bauchi au nord-est du pays. L'attentat a fait au moins 13 morts et 65 blessés. Une attaque non
revendiquée mais qui porte la signature de Boko Haram.
(Radio Vatican, le 17-11-2014)
Dans le nord-est du Nigeria une kamikaze s'est faite exploser hier dans un marché de la ville d'Azare,
dans l’État de Bauchi. L'attaque qui a fait au moins douze morts n'a pas été revendiquée mais les
islamistes de Boko Haram ont déjà mené plusieurs attentats dans cette région. Plusieurs témoins cités
par l'AFP disent avoir vu la kamikaze entrer dans le marché vers 17h50 heure locale au moment où les
stands commençaient à fermer. Un témoin affirme que les deux hommes qui accompagnaient la
kamikaze ont tenté de s'enfuir mais ils ont été rattrapés. L'un d'eux aurait été lynché à mort et l'autre
aurait été mis en garde-à-vue. C'est le troisième attentat suicide en quelques semaines à Azare.
(La voix de l'Amérique, le 17-11-2014)
Une école de l'ouest du Nigeria attaquée par des inconnus armés...
Ibrahim Gambari, le porte-parole de la police de l’État du Niger, à l’ouest du Nigeria, a annoncé que des
insurgés armés à l’identité encore inconnue, ont attaqué une école à Mina, la capitale dudit État. Les
insurgés armés ont attaqué cette école à 10H30, heure locale. Un témoin a annoncé qu’à part les
fusillades, les insurgés armés ont blessé quelques étudiants avec des couteaux.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 18-11-2014)
Au moins dix militaires tués lors de combats contre Boko Haram dans le nord-est du Nigeria...
Au Nigeria on compte au moins dix soldats tués ainsi qu'un nombre inconnu de combattants islamistes
de Boko Haram. L'armée nigériane soutenue par des miliciens locaux a repris deux villes conquises la
semaine dernière par les islamistes dans le nord-est du pays.
(Radio Vatican, le 20-11-2014)
Deux villes du nord-est du Nigeria occupées par Boko Haram reconquises par l'armée...
Au Nigeria l'armée soutenue par des miliciens a repris Gombi et Hong, deux petites villes conquises la
semaine dernière par les insurgés dans le nord-est du pays. C'est ce qu'indiquent des témoins cités par
l'AFP. Au moins dix soldats et un nombre inconnu de combattants islamistes ont péri dans les
affrontements.
(La voix de l'Amérique, le 20-11-2014)
Dans le nord-est du Nigeria, plusieurs dizaines de morts après l'attaque d'un village imputée à
Boko Haram...
Au moins 45 personnes ont été tuées mercredi 19 novembre dans un village du nord-est du Nigeria, fief
de l'insurrection extrémiste. La nouvelle de l'assaut a été donnée, jeudi, par des témoins et des
responsables officiels. « L'attaque a touché Azaya Kura, un village de la région de Mafa, dans l’État de
Borno » a déclaré le président par intérim du district de Mafa, Shettima Lawan, dénonçant un acte

ignoble. Il a ensuite exhorté le gouvernement fédéral à prendre des mesures urgentes et à sauver la
population d'une disparition imminente. « Des hommes lourdement armés sont arrivés à moto,
mercredi, vers midi. Nous avons compté 45 cadavres à la fin de l'attaque » a précisé le chef du village,
Mallam Bulama.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 21-11-2014)

Au Cameroun arrestation de plusieurs dizaines de membres présumés de Boko Haram...
L’armée camerounaise a annoncé l’arrestation de dizaines de membres de Boko Haram. Selon
l’agence d’information allemande, un responsable de l’armée camerounaise, qui a préféré garder
l’anonymat, a annoncé que les forces de l’armée de son pays, dans une opération sur les frontières du
Cameroun avec le Nigeria, ont arrêté 58 membres de Boko Haram.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 18-11-2014)
Dans l'ouest du Niger, un militaire aurait été tué dans une attaque revendiquée par le MUJAO...
Au moins un militaire nigérien est mort, mercredi soir, lors d'une attaque terroriste dans l'ouest du Niger,
près de la frontière malienne. Des terroristes ont attaqué, dans la soirée du mercredi 19 novembre, la
localité nigérienne de Bani Bangou, située à la frontière malienne. « Ils ont saboté le réseau
téléphonique, tué un sous-officier nigérien, et blessé au moins deux autres » a déclaré une source
sécuritaire africaine au sein de la Mission de l'ONU au Mali MINUSMA, jointe depuis Bamako. L'assaut
a été revendiqué par le porte-parole du Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest,
MUJAO, Walid Abou Sahraoui, mais jusqu'à jeudi en milieu de journée, aucun commentaire n'avait pu
être obtenu des autorités nigériennes.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 20-11-2014)
Un kamikaze présumé tué dans l'explosion accidentelle de sa bombe dans le nord du Mali...
La menace terroriste est toujours très vive dans le nord du Mali. Un homme qui s'apprêtait
apparemment à commettre un attentat suicide dans la ville de Bourem est mort, hier, dans l'explosion
de sa bombe qui s'est accidentellement déclenchée.
(Médi-1, le 22-11-2014)
Dans le Missouri, arrestation de deux personnes soupçonnées de vouloir commettre un
attentat...
La police fédérale américaine a arrêté deux personnes soupçonnées de vouloir commettre des
attentats à la bombe dans la ville de Ferguson, dans l’État américain du Missouri. Ce samedi, la police
fédérale américaine a fait part de l'arrestation de deux personnes suspectées d'avoir acheté des
explosifs, a-t-on appris de Reuters.
(La voix de la République islamique d'Iran, le 22-11-2014)
Audience préliminaire pour un Australien accusé de recruter des combattants pour l’État
islamique...
Il est accusé d'avoir recruté des Australiens pour Daesh. Hamdi Alqudsi a comparu vendredi matin
devant les juges à Sydney, pour une audience préliminaire. Cet Australien aurait recruté sept jeunes
hommes l'année dernière et organisé leur voyage vers la Syrie, où ils ont rejoint les combattants de
Daesh. Selon l'avocat de Hamdi Alqudsi, le procureur n'a aucune preuve. Mais le Parquet - en
l'occurrence, vu que nous sommes en Australie, la Couronne - dispose des enregistrements de
conversations téléphoniques entre Hamdi Alqudsi et Mohammad Ali Baryalei, membre haut-placé de
Daesh, l'homme qui projetait l'exécution sommaire d'Australiens pris au hasard dans les rues, en
septembre dernier.
(Radio Australie, le 21-11-2014)

Retour à l'accueil