Pourquoi nous plume t-on pour des étrangers??

Toute la clique socialiste va financer La Grande Mosquée de Lyon… avec nos sous !

Publié le 9 octobre 2014 par Jean-Marc Chevillard - Article du nº 376

Alors que dans un budget en restriction, on ôte des droits aux familles, on rogne le pouvoir d’achat des retraités, on accorde une augmentation substantielle de plus de 73 millions d’euros à la couverture médicale d’urgence réservée aux étrangers en situation irrégulière hors-la-loi pour la faire atteindre 1 006 770 785 euros… Oui vous avez bien lu : mille et six millions d’euros.

Alors que notre gouvernement prévoit des coupes drastiques sur les dépenses de santé des Français. Alors que la France est en manque chronique de logements sociaux.

Alors que la dette abyssale de l’Etat explose et qu’elle dépasse les 2 000 milliards d’euros après 40 ans de gestion commune UMPS. La France est maintenant le pays d’Europe qui emprunte le plus. Des emprunts de fonctionnement pour permettre de financer les promesses démagogiques. L’état ne se donne plus les moyens de penser aux investissements, il faut avant tout trouver de l’argent pour financer du vent et financer encore…

Alors qu’à chaque élection, nationale, locale, le gouvernement est désavoué et que notre président n’est plus respecté que par 13% des Français.

Alors qu’au nom de l’Islam, les Chrétiens d’Orient sont égorgés, que leurs églises sont brûlées, que dans toute l’Afrique du Nord et subsaharienne, au Moyen-Orient, les non-musulmans sont privés de leurs droits civiques, nos responsables politiques UMPS, tremblants de peur, préfèrent collaborer.

Le gouvernement socialiste n’hésite pas à soutenir l’extension de la grande Mosquée de Lyon 8ème en prélevant sur les impôts des contribuables des sommes considérables. Le ministre socialiste de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve et le Préfet Carenco soutiennent sans équivoque ce projet auquel l’Etat propose une participation de 1.000.000 d’euros.

Gérard Collomb pour la ville de Lyon, Jean-Jacques Queyranne sur le budget de la Région et Michel Mercier pour le département ont promis de faire voter un budget de 800 000 euros chacun. De l’argent facile qu’ils n’ont eu aucun mal à gagner.

Sans oublier les diverses exonérations fiscales immobilières, les terrains cédés pour l’euro symbolique et tous les avantages annexes.

Et ce, en toute contradiction avec la constitution de la République qu’ils prétendent défendre, et de la loi de 1905 !

Soit un cadeau de plus de 3.400.000 euros pour le moment, au moment ou le pouvoir d’achat des Français s’effondre et que la pression fiscale explose. Plus tard, à n’en pas douter, seront discrètement allouées primes, subventions et aides diverses pour parvenir à financer ce projet pharaonique.

Des terrains publics vont-ils être offerts par le gouvernement ? Sur ce projet dont le budget est évalué à 10 millions d’euros, qui apportera les 7.000.000 d’euros manquants ?

Certainement pas les contribuables musulmans, mais la collectivité nationale que l’on évite soigneusement de consulter.

Pourquoi, à leur tour, les catholiques de France ne demanderaient-ils pas aux états Islamiques de construire et de financer des cathédrales à 10 millions d’euros à Kaboul, Bagdad, Doha, La Mecque Islamabad, Téhéran, Tunis, Alger ?????

Des cadeaux faits ici, des avantages là, une paix sociale que l’on tente d’acheter à coups de centaines de milliers, de millions d’euros. Dans l’histoire, il y eut la politique de la canonnière, nous avons maintenant la politique du « carnet de chèques ».

La France ruinée empruntera encore pour financer tout cela et bien plus encore. Après tout, eux ne seront plus là et ce seront nos enfants qui devront payer ces folles dépenses. Quand seront-ils jugés comptables devant la loi de l’argent que nous leur confions et qui ne leur appartient pas ?

La France pourra-t-elle encore longtemps survivre à la politique du carnet de chèques. Pendant ce temps là le bateau coule et le peuple crève…

Et cerise sur la gâteau, nous apprenons ces jours derniers, qu’une « salle de prière » de 8000 m2 pourrait sortir bientôt de terre aux environs de Lyon, dans la périphérie, à OULLINS. Qui financera ce projet pharaonique ?

Dans cette même ville, l’opposition de gauche communique son refus d’assister à la réception offerte par la municipalité pour célébrer de départ du curé de la ville, le Père Delorme qui se revendique lui-même de gauche. Pourtant instigateur de la célèbre Marche des Beurs qui fut le curé des Minguettes. Condamnant dans un communiqué, publié le vendredi, « … nous ne pouvons comprendre, eu égard au principe de laïcité, qu’une réception soit organisée par la collectivité, dans la maison commune (sic), aux frais de tous les contribuables, quelle que soit leur religion ou absence de religion… ».

Oui, mais cela c’était hier, car le samedi matin, à 9h00, notre ministre de l’intérieur, Bernard CAZENEUVE, selon le journal La Provence, devait se rendre à la mosquée de Carpentras pour la fête de l’Aïd-el-Kébir, et prononcer un discours.

Trou de mémoire inquiétant ou bien curieuse affirmation politico consensuelle au regard de la teneur des termes du communiqué ?

Y aurait-il deux poids et deux mesures ? Tiens, tiens

Retour à l'accueil