Nouvelle ''pagnolade' socialiste ou la laïcité en péril.

Sujet : Nouvelle ''pagnolade' socialiste ou la laïcité en péril...


> >

> Date : 10/10/2014
>
>
>

> C'EST Encore une nouvelle affaire qui démontre bien la déconfiture de la classe politique de notre pays !

Le 16 août dernier, à la mairie du 15e arrondissement de Marseille un couple de lesbiennes procède à leur mariage selon la loi, votée récemment par le parlement à majorité socialiste, dite loi du mariage pour tous !! Cette union doit être célébrée par Madame Sabrina HOUT, adjointe PS du maire de cet arrondissement.

Jusque là, aucun soucis en apparence. Une élue socialiste procède à un mariage suite à une loi votée à l'instigation de son propre parti politique.

SAUF QUE :

Madame HOUT, de confession musulmane, a refusé de célébrer cette union. Alors qu'elle a célébré toutes celles de cette journée là, arguant du fait que les ''mariées'' étaient des lesbiennes et que, en tant que musulmane, elle ne pouvait procéder à cette union.

Donc, une élue de la République a fait passer sa confession religieuse avant sa charge publique. Curieusement, silence total des médias et autres associations gays et lesbiennes, pourtant si promptes à faire valoir les droits des ''minorités" !!

Mais aussi, curieux silence des autorités administratives !! Le préfet des Bouches du Rhône admet donc qu'une élue de la République ne respecte pas les lois ?

Je me doute que si ce même élu avait été de droite, ou pire FN, et catholique, le ban et l'arrière-ban des médias bien pensants et associatifs auraient été révoltés par cette attitude bien peu républicaine !!

> Mais là, Black out total !!!!

Sujet : Nouvelle ''pagnolade' socialiste ou la laïcité en péril...

Date : 10/10/2014 13:12:08
>

C'EST Encore une nouvelle affaire qui démontre bien la déconfiture de la classe politique de notre pays !

Le 16 août dernier, à la mairie du 15e arrondissement de Marseille un couple de lesbiennes procède à leur mariage selon la loi, votée récemment par le parlement à majorité socialiste, dite loi du mariage pour tous !! Cette union doit être célébrée par Madame Sabrina HOUT, adjointe PS du maire de cet arrondissement.

Jusque là, aucun soucis en apparence. Une élue socialiste procède à un mariage suite à une loi votée à l'instigation de son propre parti politique.

SAUF QUE :

Madame HOUT, de confession musulmane, a refusé de célébrer cette union. Alors qu'elle a célébré toutes celles de cette journée là, arguant du fait que les ''mariées'' étaient des lesbiennes et que, en tant que musulmane, elle ne pouvait procéder à cette union.

Donc, une élue de la République a fait passer sa confession religieuse avant sa charge publique. Curieusement, silence total des médias et autres associations gays et lesbiennes, pourtant si promptes à faire valoir les droits des ''minorités" !!

Mais aussi, curieux silence des autorités administratives !! Le préfet des Bouches du Rhône admet donc qu'une élue de la République ne respecte pas les lois ?

Je me doute que si ce même élu avait été de droite, ou pire FN, et catholique, le ban et l'arrière-ban des médias bien pensants et associatifs auraient été révoltés par cette attitude bien peu républicaine !!

Sujet : Nouvelle ''pagnolade' socialiste ou la laïcité en péril...

Date : 10/10/2014 13:12:08
>

C'EST Encore une nouvelle affaire qui démontre bien la déconfiture de la classe politique de notre pays !

Le 16 août dernier, à la mairie du 15e arrondissement de Marseille un couple de lesbiennes procède à leur mariage selon la loi, votée récemment par le parlement à majorité socialiste, dite loi du mariage pour tous !! Cette union doit être célébrée par Madame Sabrina HOUT, adjointe PS du maire de cet arrondissement.

Jusque là, aucun soucis en apparence. Une élue socialiste procède à un mariage suite à une loi votée à l'instigation de son propre parti politique.

SAUF QUE :

Madame HOUT, de confession musulmane, a refusé de célébrer cette union. Alors qu'elle a célébré toutes celles de cette journée là, arguant du fait que les ''mariées'' étaient des lesbiennes et que, en tant que musulmane, elle ne pouvait procéder à cette union.

Donc, une élue de la République a fait passer sa confession religieuse avant sa charge publique. Curieusement, silence total des médias et autres associations gays et lesbiennes, pourtant si promptes à faire valoir les droits des ''minorités" !!

Mais aussi, curieux silence des autorités administratives !! Le préfet des Bouches du Rhône admet donc qu'une élue de la République ne respecte pas les lois ?

Je me doute que si ce même élu avait été de droite, ou pire FN, et catholique, le ban et l'arrière-ban des médias bien pensants et associatifs auraient été révoltés par cette attitude bien peu républicaine !!

Retour à l'accueil