L'Europe court a sa perte.

Par Ali Abd al-Aal :

Un chercheur Egyptien:

"80% des musulmans vivent de l'aide sociale en Occident.

40 millions de musulmans "sucent" les richesses de l'Europe"

Le chercheur Egyptien Ali Abd al-Aal sur Mayadeen TV (Liban): 80% des 50 millions de musulmans qui sident en Occident vivent de l'aide sociale, ils refusent de travailler

Son enquête aborde les problèmes du manque de contribution des musulmans aux sociétés occidentalesdes pays où ils résident, alors qu'ils bénéficient des systèmes sociaux de ces pays.

Il aborde aussi le taux élève de criminalité d'origine musulmane et les taux très élevés de fraudesaux prestations sociales de ces mêmes musulmans.

Les musulmans arrivent en Occident en tant que réfugiés ou clandestins, ils n'apportent aucune richesse aux sociétés qui les accueillent, bien au contraire: ils les appauvrissent a un point tel qu'ils deviennent une menace pour la sécurité et la stabilité financière l'OccIden

L'assistance sociale octroyée dans l'Union Européenne a ces inactifs est adapte aux niveaux de revenus des actifs locaux producteurs de richesse. Ce bien-etre procure des improductifs, grève les budgets européens et agit comme un aimant, attirant toujours plus de migrants non-Européens vers l'Europe.

> > Si le montant minimum requis pour vivre en Europe est de 20.000 $ par an et si 40 millions de musulmans vivent de l'aide sociale,le cout est stupéfiant puisqu'il atteint ...... 800 milliards de $ par an, rien que pour l'immigration musulmane.

Ce montant pourrait doubler si l'on tient compte de tous les autres immigrants non-européens vivant de l'aide sociale et si on y ajoute également le cout de la criminalité et l'implosion sociale due a cette immigration de masse.

Ces montants énormes, s'ils ne sont pas la seule cause de l'appauvrissement de l'Europe, contribuent a son épuisement.

Les politiciens semblent d'accord pour dire que ce système laxiste, s'il est basé sur des principes humains, ne fonctionne pas.

Mais personne ne dispose d'un plan-miracle qui permettrait dans un premier temps d'arrêter l'immigration de masse.

L'Europe court a sa perte.

Le suicide politique, social, culturel et civilisationnel est programmé et si on n'arrête pas rapidement la machine infernale de destruction de l'Occident, d'ici quelques années, il sera trop tard

Retour à l'accueil