Sarko l'enfumeur
Sarko l'enfumeur

Sarko, 21/09/2014

J'ai entendu hier soir Sarko à 20. En fait je me suis forcé car je voulais savoir comment il allait encore s'y prendre pour embobiner les couillons.

Là je dis chapeau ! ce type est un grand artiste, un champion dans son domaine. L'ensemble de son discours, de sa plaidoirie devrai-je dire a été un exercice de présentation sans faille. Hollande le bafouilleur terne et sans imagination ne lui arrive pas à la cheville. Sur le fond et sur ses projet politiques il n'a rien dit, soit! Mais son auto-panégyrique a déjà fait rebasculer quelque tièdes.

Je joins un copié collé d'un commentaire que j'ai adressé aux 4 vérités à la suite d'un article intitulé "ce que nous devons exiger de Sarkozy"

Nicolas Sarkozy avait en 2007 réussi un coup formidable: détourner à son profit les deux tiers des électeurs du Front national. Ceux ci, comme une bonne partie de la droite classique, l'attendaient sur les questions de l'immigration, de l'islamisation et de la sécurité.

Or qu’avons-nous constaté entre 2007 et 2012 ? Malgré le coût phénoménal de l’immigration, malgré les trois millions de  chômeurs, une sécu au bord du gouffre, de gros "problèmes" dans les banlieues et un manque criant de  logements, le gouvernement Sarkozy, malgré les promesses d'immigration choisie avait laissé entrer annuellement 210.000 futurs "français" qui finiront par submerger la population historique et  imposer leurs mœurs  médiévales. C’est deux fois plus que sous Mitterrand.

Malgré les voix qui s'élèvaient de plus en plus fort, y compris au sein de son parti, Nicolas Sarkozy a préféré, sur ces questions, pendant tout son mandat, répondre aux attentes des NKM, Baroin et consorts. Question sécurité ce fut le fiasco; les 600 zones de non-droit existaient toujours en fin de mandat- et pour cause- et notre police submergée continuait de battre en retraite. Je passe pêle-mêle sur l’augmentation de 20% de la dette, sur la finance islamique, sur la désastreuse intervention en Lybie, sur le développement honteux de l’abattage halal, sur l’abrogation de la reconduite des criminels étrangers…La liste est longue

Sarkozy est un super bonimenteur, c’est un pro du baratin politique, un champion, un as ! Il racontera tout ce que nous voulons entendre pour être élu et une fois en place il nous resservira la même soupe empoisonnée.

Les électeurs abusés de 2007 ne s'y laisseront pas reprendre.

J'ai eu  l'occasion de voir Marine Le Pen dans plusieurs émissions. Malgré les pièges honteux qui lui sont tendus et les adversaires teigneux et de mauvaise foi qui lui sont opposés, elle s'en sort toujours avec beaucoup de maîtrise. Bref, il me semble que son discours inspire confiance à de plus en plus de français y compris de gauche. Devant un candidat Sarkozy traître à son électorat et maintenant emberlificoté dans les affaires je suis sûr que MLP a ses chances. C’est en tous cas l’ultime chance pour la France.
Retour à l'accueil