Plus ça va et plus l'embrouille se confirme...

Cerise sur le gâteau, il semblerait que la 2ème boîte noire ne fonctionnait pas, les conversations des pilotes n'ont pu être enregistrées. Les boîtes noires ont été récupérées intactes alors que l'avion, les passagers ont été pulvérisés menus, au point de ne retrouver aucun siège, corps, effets personnels.....vous avez dit bizarre !!!!

Accident MD 83 Air Algérie suite des commentaires....

Objet: Accident MD 83 Air Algérie

Cher Jean.
J'ai été surpris par ton changement d'avis au sujet de la possibilité que l'accident du vol Air Algérie ait pu être du aux orages. je n'ai jamais vu en 31 ans de vols à UTA puis à Air France d'avion abattu par une entrée dans un Cb, j'ai par contre vu un DC8 et deux 747 qui sont entrés dans ce type de nuage et pour deux d'entre eux le revêtement avait été grêlé et il semblait avoir été martelé sur ailes , carénages, moteurs et fuselage, le second 747 était parti de Johannesburg sans radar et en passant le FiT il est entré dans une traine de cumulonimbus, pas de dégâts sur la structure de l'avion, mais beaucoup de désordre en cabine, certains racs se sont ouverts et un bagage a tué un passager. Dans tous les cas les avions se sont posés sans encombre.
J'ajoute que les cunimbs sur cette zone sont bien distincts les uns des autres, avec des contours bien nets et de l'espace libre pour passer entre les têtes. De plus ils éclairent beaucoup et sont bien visibles et de loin même par nuit noire. Ils sont parfaitement visibles au radar également. Je suis donc surpris que l'on puisse envisager les orages comme étant à l'origine du crash. D'autant plus que l'on ne retrouve pas les pièces principales de l'avion, ailes, empennage , moteurs , train d'atterrissage , sièges, mais aussi des corps , des bagages, sur le lieu du crash désigné. Regarde les photos de l'attentat de l'UT 772 ou encore du 777 de Malaysia Airlines abattu en Ukraine. On retrouve des parties importantes et reconnaissables des avions la rien de comparable.. Le Dc10 UTA et le 777 MH ont été coupés en deux en vol la partie avant s'étant désolidarisée du reste de l'avion, le premier suite au positionnement de la bombe en soute avant, l'autre par le tir supposé d'un missile , ils ne se sont pas désintégrés en vol et on retrouve bien corps et éléments conséquents des avions. Ici dans le cas du MD83 on ne retrouve que des miettes, comme si l'avion s'était désintégrés à haute altitude, les parties importantes comme les moteurs , les jambes de train ou partie d'aile sont sûrement en d'autres lieux. D'ailleurs dans le cas du DC 10 d'UTA le cockpit est tombé avant le reste de l'avion qui a continué plus avant sur la route. Je faisais le vol sur Brazzaville le le lendemain et je me suis posé spécialement à Djamena pour déposer l'équipe d'enquête , nous avons survolé l'épave du 772 , la visibilité était parfaite et nous avons parfaitement distingués les éléments importants de l'avion, cockpit, fuselage , ailes, empennage , moteurs, nous avons même eu le sentiment que l'avion était arrivé en planant, tellement il était peu détruit.. Alors des miettes comme dans le cas du MD Air Algérie c'est incompréhensible et suite au passage dans un CB encore plus.

Beaucoup de soit disant experts sont ou étaient de piètres professionnels, ce n'est pas ton cas et tu donnes en général des avis cohérents et sensés. J'ai eu l'impression que tu avais été briefé préalablement sur ce qu'il convenait de dire. Ce serait dommage, car la confiance dans les médias n'existent plus chez nous, alors si les non journalistes font de même , autant ne plus s'informer, autrement que sur le net..

Amitiés..

Bernard

NB la vitesse maximum d'un corps en chute à la verticale est de 300 km/ heure compte tenu de la résistance de l'air , si tu regardes les crash tests des voitures contre un mur et non contre du sable , tu constates, même à très grande vitesse, que la carcasse se compacte mais ne s'émiette absolument pas. La vision des images du crash du MD sont une première dans les accidents aéronautiques. J'ai entendu JM Candau dire que l'avion était en décrochage suite à une perte de contrôle par les pilotes, il précisait qu'un avion à empennage en T est difficile à rattraper en décrochage. Ceci est exact lorsque l'avion est à plat voir légèrement cabré car l'empennage est masqué et de ce fait la profondeur inefficace , je l'ai vécu sur Lear Jet lors d'un vol de réception, mais dans ce cas l'avion serait tombé à plat et pas pulvérisé à l'impact. Il faut être cohérent dans ce que l'on avance. Cela suppose aussi que le pilote n'était que peu performant et pour avoir fréquenté et volé avec ce genre de pilotes de petites compagnies de charter , j'ai pu constater qu'ils étaient en général de très bon manœuvriers , bien entrainés car volant beaucoup et souvent vers de petits terrains peu équipés et aux pistes courtes.
>
> Nous pouvons également constater que Fleur Pèlerin ,ministre de notre gouvernement , s'est précipitée à Ouagadougou pour, disait elle , vérifier la liste des passagers et s'empresser de nous dire qu'aucun passager suspect n' était à bord. Qu'en est il du chef du Hezbollah et de ses gardes du corps et des militaires français, dont tu m'as toi même parlé ? Pourquoi les médias officiels n'en ont ils jamais fait mention ? Pourquoi toutes ces réunions de crises du gouvernement pour un accident qui concerne Air Algérie. Pourquoi l'état français , Président en tête ,a t'il pris totalement le contrôle de l'information et de la gestion de crise. Voyages de ministres à Ouagadougou et en Algérie pour bien verrouiller tout cela, alors que cela ne concerne que 54 français . Il n'y a jamais eu une telle effervescence pour un aucun autre accident aérien. Si peut être pour l'accident Air Caraïbes mais la il y avait 180 français, tous de Guadeloupe , donc d'une même région, mais pas autant d'effervescence ministérielle tout de même.
>
> Je suis donc extrêmement circonspect sur la version qui nous est servie, d'autan qu'il y a réellement un grand empressement à nous la sortir et que nous savons nos dirigeants bien portés sur le mensonge, ceci constaté à de multiples circonstances.
>
> Amitiés.
>
> Bernard
>

-- 


>


>




>

 

​ -
Retour à l'accueil