Chauprade (FN) propose de vraies solutions pour sauver la France et les chrétiens d’Orient

Islam : Chauprade (FN) propose de vraies solutions pour sauver la France et les chrétiens d’Orient

Publié le 13 août 2014 par Christine Tasin - Article du nº 368

Le conseiller de Marine Le Pen pour les affaires européennes (et député européen FN) vient de publier une analyse pertinente sur les évènements en Irak et leurs liens avec ce qui se passe en Europe. L’article est lumineux et, chose exceptionnelle pour nos politiques, l’analyse, pertinente (même si on peut ne pas être d’accord sur tout), est accompagnée de propositions d’actions concrètes de bon sens (même si certaines feront hurler nos dhimmis dévirilisés).

Pour lire l’article en entier c’est ici. Il s’intitule La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français et son premier paragraphe met les choses au point, l’islam n’a pas pu évoluer, suivre le cours normal des choses : « Il est loin le temps où le monde arabe rêvait de développement, de modernisation, de sécularisation d’un islam sunnite toujours menaçant pour les minorités chrétiennes et chiites. Ce temps là c’était celui du nationalisme arabe, de Nasser jusqu’à Saddam Hussein en passant par Hafez el Assad. Le temps de régimes autoritaires tournés vers le développement et qui offraient aux femmes, aux chrétiens et à toutes les minorités un rempart face au fondamentalisme sunnite autant que d’inéluctables perspectives d’ouverture démocratique si l’on avait bien voulu laisser les processus internes se dérouler à leur rythme historique. C’était aussi le temps où la cause palestinienne était encore une cause nationaliste et pas encore une cause islamique. Seulement voilà, de l’eau a coulé sous les ponts et l’Autorité palestinienne comme le Fatah ont été effacés par le Hamas. »

Je résumerai en 6 points pour ceux qui n’ont pas le temps de se pencher sur cette somme d’intelligence, les différentes positions et propositions d’Aymeric Chauprade (ce sont ces dernières qui me semblent les plus importantes, à quoi bon à présent se battre pour savoir qui est responsable du/des désastres actuels) :

- 1 – La collusion Arabie Saoudite-USA (cf le fameux pacte du Quincy, ndlr), responsable de la déstabilisation d’une partie du monde musulman et d’autres pays : Afghanistan, Moyen Orient, Libye, Syrie, Tunisie, Egypte, Georgie, Ukraine … et donc des conséquences, les horreurs perpétrées contre les chrétiens et les musulmans sunnites dans l’intérêt du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Néanmoins, ne pas oublier que Sarkozy, Hollande, Juppé et Fabius sont complices, comme l’Amérique, de ces crimes contre l’humanité, à cause de leurs choix calamiteux. » Sarkozy plus qu’Hollande d’ailleurs puisque c’est l’UMP qui, finalement, aura le plus brutalement rompu avec les fondamentaux gaulliens de la politique étrangère française pour nous aligner sur les politiques américaine, qatarie et saoudienne. Mais Hollande vaut-il mieux lui qui, en 2012, voulait envoyer notre armée attaquer l’État syrien, en tentant de nous refaire le coup américain des armes de destruction massive? Lui qui ne propose aujourd’hui comme seule aide aux Chrétiens d’Orient, face à la poussée de l’État islamique en Syrie et Irak, que l’envoi de colis alimentaires? »

La solution ? « Nous devons aider les Chrétiens à rester chez eux, à défendre leurs villages, leurs églises, car ils étaient les premiers sur la Terre d’Orient. Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes. Moi qui suis le premier à m’opposer à la folle politique des États-Unis en Ukraine, je sais aussi refuser le systématisme et dire que les Américains ont fait le bon choix en aidant le gouvernement irakien. Mais la logique impose d’aller plus loin, d’avoir le courage d’accepter l’erreur occidentale en Syrie ce qui signifie s’allier à nouveau avec Bachar al Assad et l’aider à détruire les foyers islamistes qui gangrènent son pays.« .

- 2 – Le Califat menace non seulement la région et les chrétiens mais il menace la paix mondiale. De plus, près de 1000 djihadistes français sont partis combattre aux côtés des fous furieux en Syrie et en Irak, ils vont revenir, forts de leur savoir-faire.

Solution : « Il faut impérativement écraser sous un déluge de feu ces fous qui mutilent les femmes, les vendent comme esclaves sur les marchés de Mossoul, assouvissent sur elles leurs instincts criminels et inondent le monde de leurs vidéos macabres. Vladimir Poutine a eu des mots aussi brutaux que de bon sens vis-à-vis de ces islamistes que les Russes ont combattu en Tchétchénie (tandis que les Américains les aidaient) ou qui ont massacré des dizaines d’enfants à Beslan. « Il faut butter les terroristes jusque dans les chiottes ». Ce n’est pas très politiquement correct mais c’est le meilleur programme face à l’islamisme. »Quant aux djihadistes français, il faut que les services secrets les liquident avant qu’ils reviennent.

- 3 – La politique arabe de la France dépend uniquement du Qatar et de l’Arabie Saoudite et la mène droit dans le mur, la conduisant notamment à dépendre de régimes fondamentalistes plutôt que de la Russie pour la dépendance au gaz ! Sarkozy et Hollande sont des irresponsables : « La poignée de main avec le Diable se paie toujours très cher. Cette soumission de nos choix diplomatique à Doha et Riyad est davantage qu’une faute extérieure, c’est un crime intérieur. Mais ce crime a une explication : de nombreuses personnalités clés de l’UMP et du PS ont été achetées par l’argent du Golfe ce qui explique que Sarkozy ait défiscalisé les investissements qataris et laissé le Qatar entrer au capital de plusieurs grands groupes stratégiques français. C’est aussi ce qui explique que le Qatar ait proposé à l’ancien Président français de diriger un fonds d’investissement qatari. Hollande lui-même n’a rien fait pour arrêter la politique de pénétration du Qatar ; il a simplement essayé de déplacer le curseur davantage vers l’Arabie Saoudite. Il faut dire que l’Arabie Saoudite pèse au bilan de nombre de grands groupes français (armement, construction, luxe…) et va investir 15 milliards d’euros dans le Grand Paris. Je ne ferai pas ici le catalogue à rallonge de la pénétration de l’argent saoudien et qatari dans nos industries, nos banques, nos banlieues… Voyez un Dominique de Villepin prendre aujourd’hui des accents gaulliens dans sa critique d’Israël mais qui fut un partisan acharné de l’intervention contre Kadhafi probablement parce qu’il est un avocat attitré du Qatar. N’était-ce pas lui qui, à défaut de devenir le candidat de l’UMP pour la présidentielle, tenta de devenir le porte-drapeau des jeunes musulmans de banlieues? » « Pour le système UMPS et ses « experts » subventionnés, la double alliance avec les musulmans de France et l’argent du Golfe est une aubaine : c’est le double jackpot puisqu’ils empochent l’argent du Golfe en même temps qu’ils commencent à récolter le vote musulman. »

Solution : « Aujourd’hui je défends l’indépendance de la France et de l’Europe face aux États-Unis et par conséquent je regarde la Russie comme nécessaire partenaire stratégique, d’autant qu’elle défend les fondamentaux de la civilisation chrétienne« .
« Un vrai patriote français doit être capable de hiérarchiser les dangers qui menacent la France, de refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France. La France n’a aujourd’hui qu’un véritable ennemi : le fondamentalisme islamique sunnite« . « A moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique. »

- 4 – La nation française, la civilisation française sont menacées par le remplacement de sa population historique par une population immigrée majoritairement musulmane et africaine

Solution : « il existe une majorité des Français qui ne veulent pas voir la France perdre sa civilisation et je suis certain aussi qu’une majorité politique peut se construire avant 2017 autour de cette idée que Marine Le Pen incarne mieux que quiconque. Il n’y aucune autre solution crédible que de construire cette majorité avec ceux qui ont déjà compris le lien entre le défi islamique intérieur et le défi islamique extérieur« . « Le sort des minorités chrétiennes d’Orient, projection dans l’avenir de ce que pourraient vivre les Français dans une France majoritairement islamisée, comme le sort des Juifs de France de plus en plus victimes de brimades quand il ne s’agit pas de violence, devraient aider les Français à comprendre que l’unité de la France ne va plus de soi et que de grands périls pèsent sur elle. Le nouvel antisémitisme vient d’une partie de la communauté musulmane qui associe les Juifs à la politique d’Israël«

- 5 – « Ni l’UMP ni le PS ne constitueront un rempart. « En plus d’être achetés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, nos gouvernants de l’UMP et du PS ont fait le choix cynique du poids démographique de la clientèle électorale musulmane. C’est ce qui explique avec quelle facilité le communautarisme musulman tire ce qu’il veut (construction de mosquées cathédrales, entorses multiples à la laïcité…) des municipalités UMP et PS. C’est aussi ce qui explique la propagation d’une pensée unique « pro-palestienne » dans les médias dominants. »

Solution : « Notre pays a accueilli des millions de musulmans. Une partie restera, une autre devra partir. Cette grande séparation entre ceux qui ont vocation à rester et ceux qui devront quitter notre terre va se nouer autour des enjeux internationaux. C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, un programme politique de redressement national nous doit des choix internationaux clairs et cohérents« . Bref, le choix sera l’assimilation ou le départ. Aymeric Chauprade dit clairement que ceux des musulmans sunnites « (ils sont nombreux) qui font le choix de l’Oumma plutôt que de la France, qui voilent leur femme et leurs filles, qui adoptent la barbe salafiste, ceux-là n’ont vocation ni à être ni à rester français. Le refus énergique de l’islamisation (en refusant la construction de mosquées et l’intégration des règles islamiques dans nos coutumes) autant que la réforme profonde des conditions d’accès à l’État-Providence seront les deux choix politiques forts qui créeront les conditions du retour de ceux qui n’ont pas voulu choisir d’aimer la France. »L’immigration devra donc être réduite et réservée à ceux dont la France a besoin avec « l’établissement du droit du sang, l’abolition du regroupement familial, la réduction drastique de l’asile (avec une préférence civilisationnelle comme avec les chrétiens d’Irak ou les Coptes d’Égypte…) et une politique migratoire de choix (choisir ceux qui apportent à la France) », s’accompagnant du refus, tout simple, de ceux « qui nous empoisonnent la vie » .

- 6- Naturellement on sera plus que réservé, pour ne pas dire en désaccord total avec les conseils d’Aymeric Chauprade quant à ceux qui devraient être, selon lui, nos futurs alliés au Moyen Orient, les Chiites… On sait trop bien que les amis de Dieudonné sont prêts à tout pour imposer l’islam dans le monde, et même à user de bombe nucléaire afin de hâter la venue du dernier imam, précédée de celle de Jésus, venu dire aux chrétiens de se convertir à l’islam… Et, franchement, le régime de Khomeiny ne me plaît pas davantage que celui de Doha ou de Riyad ! De la même façon, comment accepter ce qu’il propose pour Israël dans la situation actuelle, ce qui exposerait et fragiliserait davantage encore les Israéliens ? Tant que le Hamas existera et réclamera le disparition d’Israël et des juifs, il ne pourra y avoir de pays palestinien.

Solution pour que la situation internationale change : que la France ait le courage de mettre l’UMP et le PS, « en partie anesthésiés par l’argent du Qatar et de l’Arabie Saoudite » au rang des souvenirs et prenne le tournant d’une nouvelle politique étrangère avec un nouveau parti au pouvoir qui rende » aux Français leur identité, leur souveraineté, leur influence sur la scène mondiale, et leur honneur. »

Le discours d’Aymeric Chauprade est exactement celui que les patriotes ont envie d’entendre, parce qu’ils savent que nous allons droit dans le mur et qu’un changement radical est nécessaire. Nous espérons que Marine Le Pen l’écoutera et suivra ses conseils notamment en ce qui concerne l’immigration et le traitement de l’islam. Ce n’est pas la position de Florian Philippot, dangereuse sur ce dernier point. Cette dernière devrait disparaître des prises de position et du programme du FN. Les propositions d’Aymeric Chauprade sont un vrai programme et elles constituent, malgré certains excès, un espoir fou, celui d’enfin avoir des solutions pour sortir des crises et externes et internes. Qui n’en voudrait pas, malgré nos réticences sur la partie consacrée au chiisme ?

Christine Tasin

Retour à l'accueil