Pourquoi l’Allemagne va corriger l’Algérie!!

Coupe du Monde – Pourquoi l’Allemagne va corriger l’Algérie

Michel Garroté, réd en chef –- Le 18 juin, j’ai publié un article sur la Coupe du Monde au Brésil, article intitulé « Coupe du Monde au Brésil – Ochoa ! ! ! » (voir le premier lien vers source en bas de page). Aujourd’hui, 30 juin, je publie un article d’Alexis DANJON sur l’Allemagne et l’Algérie.

Alexis DANJON, sur l’Equipe.fr, dans un article intitulé ‘Coupe du Monde – Pourquoi l’Allemagne va corriger l’Algérie’, écrit pourquoi, selon lui, l’Allemagne pourrait gagner contre l’Algérie (voir le deuxième lien vers source en bas de page) :

1) Parce que Thomas Müller est allemand. Auteur de cinq buts pour son premier Mondial il y a quatre ans, Thomas Müller est parti pour faire aussi bien au Brésil. En trois rencontres, il a déjà scoré quatre fois, ridiculisant notamment la défense portugaise (4-0). «Imprévisible», «intelligent», «facile», Joachim Löw a toujours un compliment pour l’attaquant du Bayern Munich. Un joueur «peu orthodoxe» qu’il a toutefois du mal à comprendre. «Je ne sais pas moi-même en tant qu’entraîneur les déplacements qu’il fait.» S’il s’est amusé face à des défenseurs chevronnés comme Pepe ou Bruno Alves, comment Belkalem, Halliche ou Bougherra pourraient-ils empêcher Müller d’inscrire son cinquième but (ou plus) au Brésil ?

2) Parce que l’Allemagne a le jeu le plus séduisant. Depuis 2006, la Nationalmannschaft a changé de mentalité et n’a plus qu’une idée en tête : jouer, jouer et encore jouer. Et ce, quel que soit l’adversaire. Les résultats ont suivi, puisque, si la sélection allemande n’a pas remporté de titre en huit ans, elle a atteint au minimum une demi-finale dans chaque compétition internationale (Mondial + Euro). Elle est même devenue la référence mondiale du beau jeu. Un comble pour une sélection longtemps raillée pour son côté bourrin et sa rigueur défensive. Au Brésil, l’Allemagne n’a pas dévié de sa ligne de conduite, même lorsque le terrain était à la limite du praticable, comme ce fut le cas contre les Etats-Unis (1-0). Dépassée en fin de match par une Belgique enfin joueuse en phase de poules, on voit mal comment l’Algérie pourrait résister à une équipe qui envoie du jeu pendant tout un match.

3) Parce que Schweinsteiger et Özil vont se réveiller. Pour l’instant, ils traversent la Coupe du monde comme des fantômes. Bastian Schweinsteiger a une excuse : il n’a débuté qu’une seule rencontre comme titulaire depuis le début du Mondial, la dernière contre les Etats-Unis. En 76 minutes passées sur la pelouse, le Munichois a toutefois réussi 88% de ses passes (76 sur 86). Pour Mesut Özil, c’est plus inquiétant, puisqu’il a débuté les trois matches du groupe G et a raté quasiment tout ce qu’il a tenté. Mais deux joueurs de ce calibre ne peuvent pas traverser toute une compétition comme des ombres. L’Algérie est l’adversaire parfait pour lancer, enfin, leur Mondial (voir le deuxième lien vers source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.dreuz.info/2014/06/coupe-du-monde-au-bresil-ochoa/

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Pourquoi-l-allemagne-va-corriger-l-algerie/478480

Retour à l'accueil