On nous a caché aussi.......... suite ........

Quelques vérités indispensables sur le 6 juin 1944

Je ne serai pas en France pour la commémoration du 6 juin 1944.

Je ne suis, au moment où j’écris ces lignes, pas en France, mais à des milliers de kilomètres, à Los Angeles. Cela m’évite d’entendre les discours officiels et de me trouver confronté une fois se plus à la version officielle de l’histoire.

Le discours gaulliste disant que la France s’est libérée elle-même est essentiellement faux

La libération de la France a effectivement commencé le 6 juin 1944. Mais la France a été libérée du nazisme, et du pétainisme. Environ cent soixante dix Français ont débarqué en Normandie. Le discours gaulliste disant que la France s’est libérée elle-même est essentiellement faux. La résistance française n’a joué qu’un role assez mince, et les communistes ne se battaient pas pour libérer la France, mais pour la prendre en main sur un mode totalitaire. Le parti communiste a été collaborationniste jusqu’à la rupture du pacte germano-soviétique.

Par ailleurs, point crucial, le débarquement a eu lieu en Normandie parce que Franklin Roosevelt a été influencé par des agents communistes et s’est rangé aux positions de Staline. Winston Churchill voulait que les troupes anglo-américaines montent vers Berlin depuis les Balkans. Si la proposition de Churchill avait été retenue, le régime nazi serait tombé plus tôt. Il y aurait eu moins de morts américains, et moins de morts juifs dans les camps d’extermination. Ce qui n’est jamais dit.

Enfin, autre point crucial, non seulement Staline a été d’abord l’allié d’Hitler, mais il n’est devenu un « allié » du monde libre que parce qu’Hitler a attaqué l’Union Soviétique pour déjouer une attaque que l’Union Soviétique préparait contre l’Allemagne nazie.

L’Union Soviétique n’a donc fait partie des « alliés » que parce que les manoeuvres de Staline se sont retournées contre l’Union Soviétique, et parce que Franklin Roosevelt était sous l’influence d’agents communistes. Les morts russes à Stalingrad ont été victimes de ces manoeuvres. L’Union Soviétique s’est partagée la Pologne avec les nazis au début de la guerre et a effectué le massacre de Katyn. Elle a, par son influence sur Roosevelt, prolongé la guerre, contribué à faire tuer davantage d’Américains, et bien davantage de Juifs victimes de la shoah. Elle a utilisé la guerre pour asservir la moitié de l’Europe pendant plusieurs décennies. L’essentiel du matériel militaire que Staline a utilisé pendant la guerre lui été fourni par l’administration Roosevelt.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Faire venir Poutine en Normandie au nom de la victoire sur le nazisme est une façon de continuer à occulter ce que je viens de noter. Mais l’occultation a commencé, je sais, dès le temps de la présidence de Franklin Roosevelt. Obama est l’héritier de Franklin Roosevelt: lui n’est pas entouré d’agents communistes l’utilisant comme un idiot utile, mais d’agents de l’islamisme. Les époques changent. Le totalitarisme change aussi. Le totalitarisme reste le totalitarisme.

Un procès de Nurenberg des crimes du communisme n’a jamais eu lieu

Un procės a eu lieu à Nurenberg pour juger les criminels nazis. A cause de Roosevelt, les Soviétiques étaient du coté des accusateurs. Il aurait dû être du coté des accusés. Un procès de Nurenberg des crimes du communisme n’a jamais eu lieu. Il serait pourtant très utile.

Un livre disant la vérité sur Roosevelt, les relations Roosevelt-Staline, et l’influence des agents communistes au sein de l’administration Franklin Roosevelt reste à écrire. Je ne le ferai pas, car il n’y aurait aucun grand éditeur en France pour le publier.

C’est ainsi que vit la version officielle de l’histoire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

PS j’aurais pu ajouter que, sur ordre de Roosevelt, puis de Truman, l’armée américaine a « rapatrié » de force des milliers de soldats russes qui ont tenté, à la fin de la guerre, de choisir la liberté, ce qui signifie qu’elle les a envoyés vers le goulag. J’aurais pu noter le comportement des Britanniques qui ont tout fait pour empêcher les Juifs rescapés de la shoah de rejoindre ce qui allait devenir Israël et les ont souvent renvoyés vers les camps dont ils étaient à peine sortis. Mais s’il fallait tout dire, cela deviendrait vraiment accablant….

Retour à l'accueil