Le ver est dans le fruit!!!

Djihadistes français…

Publié le 1 juin 2014par berdepas

Si j’avais dit à mon père qu’un jour, nous serions confrontés à la menace de "djihadistes français", il m’aurait regardé, éberlué, en se demandant si son fils n’avait pas "un grain". Des "djihadistes français" ???

Qui, il y a trente ans aurait pu croire que la France deviendrait un jour, un pays pourvoyeur de combattants du djihad ???

Ô France !!! qu’es-tu devenue ???

Car hélas, nos enfants sont désormais placés devant cette triste réalité : dans la guerre qu’un islam devenu fou livre désormais à l’Occident, la France nourrit en son sein, les combattants d’une lutte qui se développe sur toute la planète et qui n’épargnera pas notre pays.

J’ai déjà eu l’occasion de l’écrire : le "ver est dans le fruit", et il ne sera pas facile de l’en extirper.

L’affaire Mehdi Nemmouche nous confronte à nos incohérences, à nos naïvetés, et à notre laxisme.

Car le hasard miraculeux de la capture de ce terroriste "isolé" ne se reproduira pas toujours….

Incohérence de notre politique étrangère à l’égard des Pays Arabes : la France, s’est engagée aux côtés des Etats Unis, dans le soutien aux "révolutionnaires" qui, en Syrie, combattent Bachar El Assad.

El Assad, l’Alaouite protecteur des Chrétiens, fait face à la coalition hétéroclite de ceux qui veulent mettre fin à la dictature implacable de son clan, et à ceux qui, -soutenus par nos "amis" des Pays du Golfe – profitant du désordre qui s’est installé dans ce pays à la dérive, sont venus là, pour combattre en vue de la victoire d’un Califat islamiste "en Irak et au Levant".

Un combat dans lequel sont engagées des forces qui ressemblent à une "internationale" islamiste parmi lesquelles plusieurs centaines de français venus accomplir là, leur "djihad".

Tout se passe comme si le choix de la France, d’oeuvrer à la chute d’El Assad, donnait à ces djihadistes "bien de chez nous", une sorte de sauf-conduit moral : en somme, ils combattent pour une cause juste ….

Naïveté des "belles âmes" qui font mine de croire qu’en ayant accueilli plusieurs millions de musulmans sur son sol, la France pourra rester à l’écart, et à l’abri, des conséquences de luttes qui opposeront dans les années qui viennent, le monde sunnite au monde chiite pour une suprématie religieuse partout où règne la loi du coran.

L’Irak est déjà plongée dans une lutte sans merci entre les deux courants majeurs de l’Islam. Le Bahrein ne tardera pas à suivre. Le conflit syrien n’en est qu’un épisode, sanglant, qui donne un aperçu de la barbarie des forces en présence.

Notre laxisme est doublé d’un aveuglement incurable à l’égard de ces futurs candidats au djihad qui peuplent nos prisons : il aura, un jour où l’autre, des conséquences douloureuses.

Car qui peut croire sérieusement que nous serons capables d’endiguer le danger que représentera le retour, en France, et dans toute l’Europe de l’espace Shengen, de plusieurs centaines de djhadistes formés au combat, capables d’égorger sans état d’âme, et profondément marqués par un vécu, même temporaire, dans un contexte où la barbarie est banalisée au quotidien.

L’opinion française est sous la pression de ceux qui, complices avoués ou non de ce processus, sont devenus des "procureurs": dès que l’on évoque les dangers que recèle la présence, dans notre pays, d’un Islam traversé par de nombreux courants d’influences qui se combattent en silence,ils brandissent,en accusateurs, les boucliers de "l’islamophobie", et de la "stigmatisation"destinés à clouer le bec de tous ceux qui persistent à vouloir appeler un "chat, un chat".

Pendant ce temps, le sang coule, un peu partout dans le monde, et "l’Islam de France" reste silencieux. Devant la barbarie qui se donne libre cours en Syrie, ou devant celle de Boko Haram au Nigeria, les Institutions représentatives des Musulmans de France se taisent….prudemment. Et se plaignent ensuite des "amalgames" douteux dont souffrent les "bons musulmans".

Et la coalition islamiste mondiale se frotte les mains devant "l’innocence" des Démocraties….

Chez nous, "le ver est dans le fruit".

La seule question qui se pose encore est de savoir, à défaut d’un sursaut, à quel moment le fruit tombera de l’arbre.

La lâcheté de nos "zélites" nous prépare et prépare à nos enfants des lendemains douloureux, car le pire est devant nous.

Hé !!!Français, réveillez-vous !!! Car "l’islamophobie" nous guette !!! Pas celle que les ayatollahs de la "tolérance aveugle" nous jettent à la figure à tout propos. Mais la vraie islamophobie. La phobie d’un Islam intégriste qui inspire non seulement la terreur, mais l’horreur.

Retour à l'accueil