Voulez vous vivre comme au VIII éme siècle??

L’islam n’est jamais sorti de l’état sauvage – et ça dure depuis 1435 ans

Posted On 07 mai 2014

By : Salem Ben Ammar

Comments: 19

Cela fait 1435 ans que l’islam est enlisé dans le bourbier de la barbarie humaine et continue de faire de l’obscurantisme une voie du savoir. Et ce ne sont pas les quelques éclaircies qu’il avait connues à Damas ou Grenade qui peuvent lui conférer le statut de « civilisation ».

En effet, qu’a réellement apporté l’islam en termes de droits de l’homme, de liberté de conscience, et de progrès humains et sociaux ?

Qu’a fait l’islam pour la condition féminine, pour les droits de la petite enfance et ceux des travailleurs ?

A-t-il donné aux pauvres les moyens d’assurer par eux-mêmes leur dignité ?

A-t-il aboli, voire seulement réduit, les inégalités sociales et économiques ?

L’islam n’est pas et n’a jamais été une religion humaniste et égalitaire.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Allah a compartimenté l’humanité en nantis et démunis, et les hommes ne sont égaux que dans la piété. Il faut être musulman pour être sur le même piédestal que son coreligionnaire.

Une égalité conditionnelle et sous la contrainte

A-t-il ouvert les écoles à tous ? A-t-il favorisé l’émancipation intellectuelle de ses croyants ?

A-t-il mis en place une politique de santé pour tous ?

A-t-il été à l’origine d’infrastructures routières, aéroportuaires, fluviales, ferroviaires ?

A-t-il été à l’initiative des grandes révolutions dans les domaines des sciences, des techniques ?

Qu’a-t-il concrètement apporté à l’humanité ? Qu’a-t-il- concrètement- apporté à l’humanité ?

Qu’a-t-il fait pour préserver la mémoire humaine et la mise en valeur de l’histoire pré-islamique de l’Egypte, de l’Afrique du Nord, de l’Arabie Saoudite même ?

Grâce aux syriaques, aux perses et aux hindous, aux peuples islamisés au fil de l’épée, il a été un vulgarisateur/ transmetteur et non un créateur de savoir et de connaissances.

L’islam aujourd’hui fait comme si Averroes et Avicennes n’étaient pas en leur temps persécutés et leurs oeuvres quasi détruites. Sans l’occident, le peu qui en restait aurait complètement disparu !

On nous ressasse sans arrêt l’image d’André Miquel en occultant au passage les vrais dessous de son essor apparent et controversé. Pourquoi ne trouve-t-on aucune trace de ses empreintes dans l’édification de monuments religieux au Moyen Age, en France par exemple.

L’islam, une civilisation peut-être, mais d’emprunts et rarement de création

L’islam des lumières mais sans les fils électriques. Ni l’interrupteur ni l’ampoule pour éclairer l’humanité.

Il n’est pas un islam éclairant, il est un abîme pour les sciences et les connaissances. Une culture qui fait l’éloge de la haine du juif et de l’autre, qui bannit la philosophie, qui fait de l’urine des chameaux un remède contre le cancer, qui préfère les imams aux intellectuels, qui détruit les étapes de la vie, qui avilit les femmes et les réduit au stade d’une vulgaire marchandise sexuelle, qui criminalise la petite enfance dès l’âge de 7 ans et la déclare en âge d’être livrée en pâture aux prédateurs sexuels et de servir de chair à canon pour le djihad de la terreur, un tel islam est absolument impropre à la consommation humaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Retour à l'accueil