Rapport Lunacek : un sommet d’hypocrisie !

Rapport Lunacek : un sommet d’hypocrisie !

7 février 2014

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch
Député européen

À la suite du rapport de Mme Ulrike Lunacek, et afin d’en assurer l’adoption à coup sûr, les groupes politiques suivants se sont mis d’accord sur un texte commun : Communistes (GUE), Socialistes (S & D), Écologistes, Libéraux (ALDE), et…. « Parti populaire européen » (PPE), autrement dit les prétendus « démocrates chrétiens » dont font partie tous les députés UMP !

C’est donc explicitement en leur nom que ce texte a été proposé au vote.

C’est en leur nom que :

Sous couvert de non-discrimination, les paragraphes 1, 2 et 3 érigent en nouvelles valeurs de l’Europe l’homosexualité masculine, le lesbianisme, la bisexualité, la transsexualité, etc…

Le paragraphe 4 fixe les étapes d’un processus totalitaire à cet effet :

· Mobilisation à cet effet de toutes les agences payées par les contribuables européens (au point A3) ;

· Propagande auprès de la jeunesse dans l’éducation (au point D i)) ;

· Imposition du mariage homosexuel à tous les États membres (au point H iv)) ;

· Liberté de promotion de l’homosexualité, « gay pride » et autres (au point I) ;

· Criminalisation de toute critique rebaptisée « discours de haine » (au point H) ;

· Droit d’asile politique accordée aux LGBTI non-européens (au point K).

Cependant, au moment du vote, courageux mais pas téméraires, impressionnés par les courriels reçus, les députés UMP ont finalement voté contre le texte qu’ils avaient présenté.

Puisse ce cas de cynique duplicité ouvrir les yeux des électeurs, et spécialement de ceux qui ont défilé dimanche dernier par centaines de milliers pour défendre la famille.

Bruno Gollnisch

Retour à l'accueil