McDonald’s déconseille à ses salariés de manger du fast food

McDonald’s déconseille à ses salariés de manger du fast food

Publié par Chloé Hanssens le Vendredi 27 Décembre 2013 à 15h43

McDonaldsMyNurtureLife.com, le site internet réservé aux employés du géant américain McDonald’s, déconseille à ces derniers de manger du fast food. La firme a donné des explications après que ces informations ont fuité dans la presse ce mardi.

Pour des raisons diététiques mais également pour la santé de ses salariés, McDonaldsMyNurtureLife.com, le site internet réservé aux employés de McDonald’s, déconseille à ces derniers de manger du fast food. Une recommandation étrange donnée par le leader de la restauration rapide.

Ces informations publiées par la presse outre-Atlantique ont créé une vive polémique entrainant la fermeture du site. En effet, celui-ci est indisponible depuis ce vendredi, officiellement pour restructuration.

Ce site internet consacrait des articles "santé" sur lesquels les salariés pouvaient lire des conseils tels que : “choisissez les fruits et les légumes plutôt que la nourriture grasse et mauvaise pour l’organisme”. "Bien que pratique, d'un prix abordable et bien adapté à un mode de vie trépidant, le fast food présente un taux élevé de calories, de graisses, de graisses saturées, de sucres et de sel", leur précisait McDonaldsMyNurtureLife.com.

Ces articles "santé" étaient également accompagnés d’illustrations qui comparent les aliments "bons" aux "mauvais". Parmi les mauvais : le soda, le hamburger et les frites. Autrement dit, tous les aliments principaux que propose la chaîne de restauration rapide.

"Garder un équilibre alimentaire n'est pas facile avec le fast-food"

Un chapitre "effets secondaires" peut aussi être consulté sur le site. "Garder un équilibre alimentaire n'est pas facile avec le fast-food parce qu'on ignore comment cette nourriture est préparée", assurait McDonaldsMyNurtureLife.com. "Par exemple, beaucoup de restaurants mettent beaucoup d'huile et de beurre dans leurs préparations et ne proposent pas forcément une option "basse calorie". Beaucoup de restaurants ont remplacé les graisses animales par des huiles végétales hydrogénées pour les fritures. Les grosses portions n'aident pas à maîtriser sa consommation", poursuivait-t-il avant de conclure : "en général, les personnes souffrant de pression artérielle élevée, de diabète et de problèmes cardiaques doivent être prudents concernant la restauration rapide, à cause de ses teneurs élevées en graisse, sel et sucres".

Pour sa défense la firme souligne que "les conseils donnés par les experts ont pour but de proposer une alimentation équilibrée". En effet, McDonald’s propose, en plus de ses hamburgers, des salades ainsi que des menus moins caloriques et précise que certaines informations "ont été sorties de leur contexte".

Retour à l'accueil