Un référendum pour le problème de l'immigration imposée par l'Europe.

L’immigration imposée par l’Europe et la Mondialisation n’a que des effets négatifs pour la France!

Publié le 19 décembre 2013 par Robert Albarèdes - Article du nº 334

L’ encre de mon article dénonçant le rôle malfaisant joué par l’Eglise Vaticane dans le processus d’immigration de masse et d’islamisation qui accable nos sociétés (1) n’était pas encore sèche que la réalité, par malice sans doute, y apportait une succession de preuves à faire pâlir de rage un bobo parigot « droit de l’hommisme-socialo-bien pensant et multiculturellement compatible » …

Qu’on en juge par ces quelques informations glanées dans la presse :

- la France est accablée par une immigration clandestine en progression exponentielle (2)

- cette immigration illégale est pilotée par des réseaux mafieux de toutes les nationalités (3)

- ces étrangers portent de manière excessive une part importante de la délinquance qui explose dangereusement et construit l’insécurité quotidienne (4)

- la commission européenne (organisme totalitaire non élu) et la Turquie ont signé un accord pour favoriser le déplacement des Turcs vers l’Europe, prélude, sans doute, à une « future intégration de la Turquie » (5).

Tout est dit dans ces événements, qui conforte d’ailleurs ce que nous écrivons depuis de longues années dans « Riposte Laïque »: l’immigration illégale suit les flux de l’immigration économique et de peuplement que l’Europe, le patronat européen, le MEDEF (pour notre pays) demandent, et que les pouvoirs politiques UMP et socialo-écolo qui se partagent depuis 40 ans les responsabilités organisent de toutes les manières possibles.

Et ils les organisent avec l’appui permanent et actif de toutes ces associations « droits de l’hommisme » qui, comme l’a montré dans un article très précis notre amie Anne Zélensky, (6) s’engraissent (et engraissent leurs responsables) copieusement après avoir fait de l’immigration un fonds de commerce juteux, porté par une manne publique que les socialos-écolos au pouvoir abondent largement, au point même que ces associations se substituent au rôle et à la mission des fonctionnaires d’Etat en matière de gestion des flux migratoires…Ainsi le contribuable paie 2 fois la mise en place pratique des choix politiques faits par les casseurs qui nous dirigent!

Et, bien entendu, tous ces flux, dont la réalité quotidienne nous apprend qu’ils sont conduits par des réseaux relevant de la grande criminalité, apportent sur notre territoire des gens qui ne travailleront jamais, sauf dans l’économie illégale, qui ne cotiseront jamais, qui seront forcément poussés à la délinquance par leur situation même, mais qui auront accès à toutes les aides et à tous les services de l’assistanat social (indemnités journalières, accès au logement, scolarisation des enfants, soins gratuits, aides sociales diverses, allocations familiales…) sans jamais avoir été prélevés du moindre euro!

On ne peut donc s’étonner de voir notre pays commencer à crouler sous le poids de ces illégaux qui se précipitent de la Terre entière vers ce qu’ils croient être un Eldorado, ( raciste d’ailleurs si l’on en croit le bobo-parigot-socialo-écolo-bien pensant-multiculturellement compatible!) mais qui n’est qu’un pays en crise, au chômage aigu, à la dette abyssale, aux besoins essentiels (logement, santé, éducation notamment) non assouvis pour une large part de sa population.

Il est donc temps de mettre le « holà » à ce dépérissement de notre espace politique, économique, sécuritaire, social, sociétal….

Tout d’abord, un moratoire de plusieurs années sur l’immigration quelle qu’en soit la forme. Sortir de Schengen : l’Europe ne serait pas d’accord? Et alors, cela permettrait le retour à notre souveraineté nationale…Ensuite, éradiquer l’immigration illégale en écumant les chantiers du BTP, les établissements de services, les propriétés agricoles et en faisant la chasse aux « clandestins », renvoyés illico dans leur pays . Puis, supprimer tout assistanat social, effacer le regroupement familial, renvoyer les étrangers en fin de contrat de travail dans leurs pays, supprimer le droit du sol et la nationalité multiple…Imposer le respect des lois, des principes, des valeurs, de notre démocratie laïque pour ceux qui seraient amenés à rester en s’assimilant à notre substrat historique.

Et soumettre cette nouvelle politique migratoire à un référendum, car, quand il s’agit de mettre en place une politique qui touche à l’avenir de notre pays, de la Nation dans son ensemble, de tous ses citoyens, c’est l’opinion du Peuple qui doit prévaloir, et , pour cela, il y a le référendum!

Voilà, citoyens de France, ce que vous devez exiger de vos futurs représentants , ce que vous devez leur demander dès aujourd’hui, avant les scrutins à venir, afin d’envoyer aux « affaires » ceux qui seront vos vrais représentants , attentifs à ce que vous voulez que soit la Nation- France et son devenir.

Robert Albarèdes

Retour à l'accueil