Méssieurs les Français tirez les premiers!!

Pour Taubira, réinsérer les voyous est plus important que protéger la société

Publié le 3 décembre 2013 par Jacques Guillemain - Article du nº 332

De même que le bijoutier de Nice avait été largement soutenu par l’opinion publique, l’énorme élan manifesté sur les réseaux sociaux en faveur du bijoutier de Sézanne, qui a tué un braqueur multirécidiviste, en dit long sur le ras-le-bol des citoyens face à la montée de l’insécurité. Pour la majorité des Français, qui ne demandent qu’à vivre et travailler en toute sécurité, c’est l’overdose d’un laxisme judiciaire permanent, avec un Etat qui ne légifère que pour accorder toujours plus de droits aux voyous au détriment des victimes. Plus la violence explose et plus la justice caresse les délinquants dans le sens du poil. Cela est tellement vrai que la légitime défense n’est pratiquement plus reconnue, sauf à attendre que l’agresseur tire le premier avant de pouvoir « légalement » riposter !

Nous en sommes arrivés au point que l’Etat ne reconnait plus aux citoyens ce droit élémentaire de toute véritable démocratie, qui est le droit à la sécurité. En matière de laxisme, la réforme pénale voulue par Christiane Taubira est un modèle du genre, où l’aménagement des peines des malfrats prévaut largement sur la protection des citoyens. Un véritable encouragement à la délinquance et le signe évident d’un total mépris pour les victimes. Pour notre Garde des Sceaux la priorité n’est pas de protéger la société contre la récidive des criminels, elle est de promouvoir la réinsertion des voyous en vidant les prisons ! Quand un gouvernement n’écoute plus la voix du peuple et quand il légifère sans arrêt contre sa volonté, il ne fait que semer les germes de la colère, porteurs de lendemains tragiques. Après le mariage pour tous imposé de force, après la réforme Peillon qui mécontente à la fois les maires et les familles, après la déferlante d’impôts et de taxes multiples, avec l’explosion du chômage et des déficits, la réforme pénale de Christiane Taubira est la goutte d’eau qui fera déborder le vase. A ce jour, François Hollande est resté sourd aux grondements du peuple, mais à trop tirer sur l’élastique, tout ça pourrait très mal finir.

Jacques Guillemain

Retour à l'accueil