Faut se liguer contre ce mal qui nous ronge! L'Islam.

Mercredi 18 décembre 2013

Pourquoi n’y a-t-il pas davantage d’Elisabeth Lalesart en France ?

Tous contre l’islam, c’est le mot d’ordre de ce site et des similaires, de ses partenaires et/ou sympathisants. Mais cette lutte ne doit se priver d’aucune force. Je crois avoir compris que des dissensions ont eu lieu dans les diverses associations partenaires (Résistance Républicaine et Reconquêtes, etc).

Par Sabrina Azar pour Riposte-Laïque

Là où règnent trop de divisions, jamais vous ne pourrez faire le poids face à un ennemi plus uni que vous. Et encore la désunion règne chez l’ennemi, s’ils étaient vraiment unis, des groupes aussi désunis ne pourraient pas vraiment faire une résistance de poids face à eux.

C’est pourquoi il vous faut avoir les mêmes visions, pas de penser tous pareil, mais au moins avoir une vision commune permettant à chacun de garder sa libre-pensée, son individualité, tout en permettant l’union sous une même bannière, faisant fi des divergences et différences.

S’unir ne peut se faire avec une vision extrémiste, d’autant plus que l’ennemi a lui même une vision extrémiste que nous voulons à priori combattre. Mais nous devons avoir conscience que nous ne pourrons vaincre cet extrémisme en l’étant nous-mêmes.

Si vous êtes extrémistes vous allez vous couper de forces qui auraient pu servir à vos cotés.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous voulez tuer tous les arabes, vous allez vous priver d’arabes voulant eux aussi vaincre l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous voulez tuer tous les homos, ou les priver de droits, etc, vous allez vous priver de ces homos qui voudraient vaincre eux aussi l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous êtes aussi misogynes que Soral et consorts et considérez que les femmes sont inférieures, bonnes à faire à manger et élever des enfants, vous allez vous priver de féministes voulant vaincre elles aussi l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que pour vous tous les gauchos sont des bobos, traîtres et bon à guillotiner, vous allez vous priver de ces gauchos qui eux aussi voudraient vaincre l’islamisme.

Sachez que la désunion des troupes fait la force de leur ennemi et cause leur propre perte.

Sachez que si les musulmans étaient plus unis, le danger serait plus grand, surtout si de l’autre côté règne la désunion.

Mais sachez aussi qu’avec un ennemi désuni et divisé, si vous, vous êtes unis et soudés, vous avez de grandes chances de vaincre et nul besoin d’être fin stratège ou prophète pour affirmer ceci.

Sachez que quand on lit un article, des témoignages d’ancien membre du FN qui ont entendu dire des phrases comme « tes enfants et toi êtes bon pour le four », quand on lit certains commentaires purement haineux (dont parfois l’orthographe est horrible, aucun effort) on est vite refroidi…

Quand on voit que de nombreuses personne associent la lutte contre l’islam avec le soutien au judéo-christianisme et/ou sionisme.

Quand on voit que de nombreuses personnes disent à tout va qu’il faut « tous les tuer » ou pire.

Quand on voit ce genre de chose on s’échaude.

Et tristement, je ne crois pas qu’il s’agisse là que de propagande « islamogauchiste » pour décrédibiliser la lutte contre l’islam.

Il me semble qu’il s’agit aussi d’une triste réalité de fond qui ne fait que desservir les intérêts d’une lutte légitime : celle contre l’islamisme totalitaire, prosélyte et conquérant.

Prenons un exemple sur la Loi concernant la burqa : La loi contre la burqa n’est pas passée seulement grâce aux extrêmes, mais bien aussi grâce à des « gauchos » ayant approuvé cette loi.

De nombreuses féministes de l’époque de 68, un peu hippies, un peu anarchistes, un peu gauchistes, sont aussi outrées de voir que des jeunettes nées en France se voilent, alors qu’elles se sont battues pour nos droits.

Donc tout amalgamer, mélanger haine et racisme pur avec rejet légitime d’une idéologie totalitaire n’apporte rien de bon, toutes ces divisions, tous ces extrêmes, engendrent des pertes de forces qui pourtant ne seraient pas un luxe.

Il y avait lors d’une vidéo d’une marche, la prise de parole par une iranienne, très intéressante, on se dit que ce genre de personne défend et aime la France plus que certains autres Français de souche ou presque (5e minute).

http://www.youtube.com/watch?v=udJrjDv3lvs

Mais pourquoi n’y a t-il pas plus de ce genre de personne comme cette iranienne ? Parce que dans les faits il y a quand même des fond de racisme pur, qui est nauséabond et qui fait fuir.

Des personnes d’origine étrangère voire certaines personnes naturalisées, sont très attachées à ce pays, à ses valeurs démocratiques, de liberté, d’égalité, de fraternité, (même si dans les faits y’a encore du boulot, au moins en théorie les valeurs sont jolies), ces personnes peuvent être une force, mais si ce qui est appelé « l’arrière boutique de l’extrême droite » ne se nettoie pas un peu, vous perdrez des forces !

Regardez chez les islamistes… on le sait tous que la majorité n’est pas terroriste tueur d’enfant comme Merah….. mais cette majorité ne dit rien et se tait face à la minorité des extrémistes qui appliquent l’islam à la lettre de façon littéral.

Si dans la lutte contre l’islam on n’entend que les extrémistes du genre ceux qui font des saluts nazis et ont des propos qui font peur, et bien la lutte contre l’islam sera discréditée, perdra de ses forces et ne sera pas aussi efficace qu’elle pourrait l’être.

Je disais par ailleurs (autre texte) que même des féministes « gauchistes » pourraient être intéressées par des actions féministes, pacifiques, contre la misogynie plus ou moins culturelle, plus ou moins islamique, en allant prendre place dans des cafés/lieux dominés par des hommes (majoritairement voire exclusivement de couleur arabe et noire, avec pour certains des tenues/apparences clairement islamiques sans équivoque).

Mais si ceci est vu comme un acte d’extrême droite, de pro nazi, d’intégriste, etc et bien ça n’aura pas autant de succès.

Voyez-vous où je veux en venir ? C’est simple, tellement simple en théorie et pourtant en pratique c’est presque insurmontable.

Un enfant peut le comprendre.

C’est d’une logique implacable :

L’union fait la force ! La désunion fait la force de l’ennemi ! (d’où la logique du diviser pour mieux régner).

Tout le monde comprend ça je crois. Maintenant faudrait peut-être arriver à l’appliquer, mais ça c’est une toute autre histoire beaucoup plus ardue.

Sabrina Azar

PS : il n’est pas question ici d’union, de force, d’ennemi, dans le sens violent et guerrier des termes. quand je parle de lutte et d’ennemi, je ne souhaite pas la guerre civile, les émeutes, les milices de différents groupes, etc. La lutte n’est pas forcément armée, d’ailleurs les musulmans avant de tuer et de poser des bombes, ils doivent conquérir le cœur de gamins paumés pour les envoyer se faire exploser et tuer d’autres ! L’islam avant de forcer une Cassandra (prénom de la voilée intégrale à l’origine des émeutes de Trappes suite à son contrôle) à porter un voile intégral, il a dû gagner son cœur.

On ne convainc pas les gens d’adhérer à une idée, un mode de vie par la force (par la force on les contraint à l’hypocrisie, comme c’est le cas en Arabie où la plus féministe et athée des femmes doit se voiler et surtout ne rien dire….. pareil pour l’homme athée il devrait aussi se taire et mentir mais au moins il ne serait pas obligé de porter une prison comme habit).

Il faut conquérir les cœurs c’est ainsi que se gagnent la plupart des luttes qu’elles soient justes ou pas.

Retour à l'accueil