Encore un ministre de l'éducation qui devrait revoir sa copie!

Tr : TR: Peillon, vous avez dit Peillon...

L'imposture...

PEILLON... Vous avez dit PEILLON...

Chers tous,

Je suis étonné de voir absents du débat les éléments de carrière de notre bon ministre, qui sont pourtant bien instructifs à son égard.

(NB : j'ai sans doute manqué le début des débats).

C'est curieux, mais il me semble aussi que la presse n'a pas toujours été aussi indulgente à l'égard de nos hommes politiques...

1) Peillon n'est pas agrégé. C'est un agrégé interne (ce titre n'a pas d'existence officielle), c'est-à-dire qu'il a été nommé directement, sans concours, agrégé, compte tenu ... de ses autres diplômes et.... de quoi au juste ? Chaque année de nombreux échelons sont ainsi franchis par "attribution" lors de commissions paritaires ou "sur demande d'un Inspecteur" ou après entretien oral ou passage devant une classe seulement . Il a donc le titre, l'échelon administratif, et... la rémunération correspondante et tous les avantages liés à cet échelon .

2) Il a été nommé directeur de recherche au CNRS en 2002... sans en avoir la moindre qualification. DUR, c'est dur, très dur, surtout en philo... ; il y faut une habilitation à diriger les recherches, où est-elle ? Une vague thèse sur Jules Ferry n'y suffit évidemment pas. Quels travaux a-t-il produit ? On cherche vainement !


> 3) Député européen, il a figuré parmi les plus absentéistes de tous.

Le tout pour 10500 euros nets par mois, et sans impôts. Et il parle de nantis...

Démasquons cet escroc partout où nous le pourrons.

Amitiés,

Alain Pommellet

- Professeur Agrégé de Mathématiques -

- Classes préparatoires aux Grandes Ecoles - Auteur de nombreux ouvrages -

- Chercheur en Mathématiqes -

Retour à l'accueil