En Israël, Hollande ose faire le lien entre l’affaire Taubira et les crimes de Merah !

En Israël, Hollande ose faire le lien entre l’affaire Taubira et les crimes de Merah !

Publié le 19 novembre 2013 par Paul Le Poulpe - Article du nº 330

On se demandait combien de temps Monsieur 15 % allait-il pouvoir rester sans dire une énorme connerie, lors de son voyage israélien. Après avoir confondu Chinois et Japonais, Tunisiens et Egyptiens, et avoir inventé la Macédonie, qu’allait-il encore nous sortir ?

On n’a pas été déçu. Voilà ce que Libération nous rapporte. Hollande essaie d’abord de rouler des mécaniques en expliquant qu’il ne laisserait jamais «jamais en paix ceux qui se mettent du côté de l’antisémitisme et du racisme». Faut-il rappeler les propos du président de la Licra, Jacubowicz, qui affirmait, au lendemain des assassinats de Merah, que la totalité des actes antisémites, en France, venait des membres de la communauté musulmane… Or, ceux-ci sont les principaux électeurs de Hollande, qui leur doit son élection ! Donc, quoi qu’il en dise, le squatteur de l’Elysée leur fout une paix royale, reconnaissance du ventre oblige !

Mais le plus beau reste à venir. «On laisse une phrase être prononcée, on laisse un acte être commis, un enfant dans une école parce qu’il est juif être moqué, un arabe parce qu’il est musulman pourrait être mis en cause pour sa religion, et après un ministre parce qu’elle a une couleur de peau», a-t-il énuméré pour montrer cette escalade possible. «Nous devons être d’une fermeté totale parce que de cette facilité, cet écart de langage, arrive un acte terroriste, celui qui a été commis à Toulouse, ce n’est pas si loin».

Toute la pourriture de Hollande et de sa clique est résumée dans ces quelques lignes, qui n’ont qu’un seul but : relativiser les crimes de l’islamiste Merah, et faire l’amalgame avec le cirque organisé autour de Taubira. Décortiquons les propos de l’imposteur.

On laisse un enfant dans une école parce qu’il est juif être moqué. De qui se fout Hollande ? Il y a longtemps que les enfants juifs ne fréquentent plus, à leur immense majorité, des écoles peuplées de fortes populations musulmanes, tout simplement par esprit de survie de leurs parents. Il y a longtemps que ceux-ci ont compris qu’à l’école publique, ils ne bénéficieraient d’aucune protection suffisante, face à la loi du nombre. Donc, le seul antisémitisme auquel les enfants juifs auraient pu être confrontés à l’école vient des seuls enfants musulmans, mais Hollande préfère le taire, insinuant que ce sont encore ces salauds de Français qui seraient antisémites.

Un arabe parce qu’il est musulman pourrait être mis en cause pour sa religion. Mais en quoi le fait d’être mis en cause pour sa religion a-t-il un rapport avec le racisme ? En quoi Wafa Sultan, Ayaan Hirsi Ali, Hamid Zanaz ou Pascal Hilout sont-ils racistes ? Hollande relaie, sur le territoire israélien, la propagande de l’OCI visant à criminaliser le blasphème, et à amalgamer à du racisme toute critique de l’islam. Le vrai raciste, c’est lui et ses sbires, qui finalement n’autorisent qu’aux rares apostats de l’islam le droit de critiquer cette idéologie, mais l’interdit aux Européens, à cause de leurs origines.

Et après un ministre parce qu’elle a une couleur de peau». Faut-il rappeler que les Français s’en foutent que Taubira soit noire, ce qu’ils lui reprochent est de haïr notre pays, d’avoir imposé le mariage et l’adoption homo, et de libérer les racailles psychopathes à la Merah de prison, mettant délibérément en danger la vie de nos compatriotes. Faut-il rappeler que la page Une de Minute n’avait rien de raciste, qu’on a déjà dessiné Sarkozy, Le Pen, Bush et bien d’autres en singes, et que Marine Le Pen a été qualifiée de truie à qui il fallait briser les os par un adepte de Mélenchon ? Même en territoire étranger, Hollande insulte nos compatriotes, les faisant passer pour les racistes qu’ils ne sont pas.

Nous devons être d’une fermeté totale parce que de cette facilité, cet écart de langage, arrive un acte terroriste, celui qui a été commis à Toulouse, ce n’est pas si loin. Là, on est dans l’abject, dans le sordide, mais également dans le négationnisme et le relativisme. Selon celui que le site Prorussia appelle M. Bricolage, on pourrait donc se permettre de renvoyer dos-à-dos les assassinats de Merah avec les trois premiers exemples cités. Oublié le fait que le jihadiste a tué au nom du Coran, comme l’avait fait avant lui Fofana ou Kelkal. Oublié le froid assassinat d’enfants juifs. Si on écoute Hollande, c’est Minute qui a engendré Merah, mais surtout pas le Coran !

Faut-il rappeler au minable président qui nous fait honte que l’islam en est à 22.000 attentats mortels depuis le 11 septembre 2001, de la part de ceux qui rêvent d’exterminer les Juifs, et d’éradiquer Israël.

Faut-il rappeler à l’incapable qui nous dirige que l’enseignant Jean-François Chemain, dans son ouvrage, « Kiffe la France » dressait le portrait d’une jeunesse arabo-musulmane qui avait deux idoles : Hitler et Ben Laden !

Venir faire cette comparaison, en Israël, en relativisant ainsi l’antisémitisme criminel des soldats d’Allah, principaux racistes opérant en France, c’est aussi scandaleux qu’un dirigeant communiste allemand qui aurait expliqué, en 1946, que finalement c’est l’anticommunisme qui aurait provoqué la Shoah, et surtout pas l’idéologie nazie !

Paul Le Poulpe

Retour à l'accueil