Comment doit-on interpreter cette arrestation??

N'y a t-il pas autre chose de plus urgent pour rétablir l'ordre en France que d'arrêter David,qui finalement a eu le courage de dire ce que pense tout bas des millions de Français???

Hollande-demission.fr

Publié le 30 novembre 2013 par Philippe Legrand - Article du nº 331

Pendant qu’à Marseille ou en Seine-St Denis certains font joujou avec des kalaschnikovs sans être vraiment dérangés par les forces de l’ordre, pendant que la drogue circule à tout va dans les cités, pendant que les voyous taguent les murs dans le style « Nike ta mère », un Français se fait confisquer sa voiture. Motards de police, puis voiture de police puis véhicule de mise en fourrière. Et HOP. Alcoolémie? Non, Grand excès de vitesse? Non, Conduite sous l’emprise de stupéfiants? Non, Conduite dangereuse? Non. Bon ben pourquoi alors ??? Pour avoir dit en public: « Je baiserai la France jusqu’à ce qu’elle m’aime » ou encore

J’aime voir des CRS morts

J’aime les pin-pon, suivis d’explosions et des pompiers

Un jour j’ te souris, Un jour j’ te crève

J’perds mon temps à m’ dire qu’ j’ finirais bien par leur tirer d’ ssus

Extrait d’une douce chanson du groupe Lunatic en vente à la FNAC. Non c’est pas pour ça non plus, parce que ça c’est de la poésie, de l’art, du droit à la liberté d’expression, du droit de l’homme largement sponsorisé par…vous, enfin au travers de vos impôts.

Bon alors pourquoi ? Pour avoir simplement écrit Hollande-demission.fr sur sa voiture. Nan! je le croa pas! Si si! et la vidéo est ici: http://www.ndf.fr/nos-breves/14-11-2013/video-larrestation-david-van-hemelryck Délit d’outrage au chef de l’état. A lire les textes des groupes de Rap qui déblatèrent sur la civilisation française, son chef de l’Etat, ses citoyens, sur le pays qui les a accueillis, paroles accompagnées d’un fond sonore assez curieux pour mes oreilles, je me dis qu’il est étrange pour ne pas dire stupéfiant, que les oreilles des CRS ne remuent pas. Va falloir consulter pour enlever les bouchons de cire. A moins que ce ne soient les tirs à la grenade lacrymogène sur quiconque portant un bonnet rouge ou un T-shirt rose qui ont endommagé les tympans de nos forces de répression. Nous disions Délit d’outrage. Hollande n’est pas un outrage, c’est même le nom d’un pays et accessoirement celui d’un fromage. Démission a parfaitement sa place dans les dictionnaires et l’association de ces deux mots ne constitue pas une injure par rapport à «

La France est un pays de putes Mafia etc

« je suis fier d’être rebeu. J’peux pas trahir mon couscous au lait caillé ».

Texte plein d’amour pour la France des rappeurs du groupe Smala, vendu grand public à la FNAC.

Bien, résumons, « France pays de putes » c’est de l’art, « Hollande démission » c’est du terrorisme. Le nikab c’est normal, un bonnet rouge c’est criminel. Le saccage des Champs Elysées c’est pas grave, sauf si on porte un T-shirt rose et que personne ne saccage. Là ça gaze très sec. Même dans les landaus. Brûler notre drapeau c’est une blague de potaches boursiers qui ont 27 ans et sont en première année post Bac. Huer ou siffler un président qui n’obtient que 15% de sympathisants est un crime de haute trahison. Je laisse à l’ami lecteur le soin de trouver les vidéos sur le net, c’est facile et ce n’est pas ce qui manque. ll fut un temps ou certains humains étaient contraints à porter un signe distinctif sur leur vêtement, il fut un temps ou existait la notion d’art dégénéré. Mais bon! c’était avant « le changement c’est maintenant ». Maintenant c’est tenue vestimentaire politiquement correcte sinon la prison, expression dans le stricte cadre de la bien-pensance sinon goulag.

Philippe Legrand

Retour à l'accueil